FICHE DE DOCUMENT

Retour

 

La glacière

Année : 2004
Lieu : Maison des Chapais, Saint-Denis-De La Bouteillerie
Photo : Idra Labrie

Pour les besoins du magasin général, une glacière est aménagée sous la remise à voitures construite en annexe à la maison. C'est une pièce d'assez grandes dimensions (environ le quart de la surface de l'annexe). Ses cloisons épaisses sont isolées et recouvertes de tôle pour éviter que le bois se dégrade. Elle est fermée par une lourde porte étanche.

Une ouverture pratiquée dans le plancher de la remise à voitures permet de déposer dans la glacière les blocs de glace découpés sur le fleuve pendant l'hiver. Grâce à l'importante quantité de glace et au fait que le bâtiment est construit le long de la paroi rocheuse, on arrive à y maintenir une température relativement froide, même pendant l'été.

Une armoire aux parois de tôle est creusée à même la glacière; on y entrepose les denrées périssables sur des tablettes. Cette armoire est accessible par la chambre froide (pièce à l'extérieur de la glacière), où sont remisées d'autres denrées moins fragiles comme les conserves et les confitures.

Les glacières domestiques, pour des besoins plus modestes, fonctionnaient sur le même principe. Dans cet ancêtre du réfrigérateur, on plaçait les denrées périssables sur un bloc de glace qu'il fallait remplacer avant qu'il fonde complètement. L'usage de ces armoires s'est répandu dans les régions où les maisons individuelles n'avaient pas encore l'électricité. La glace était fabriquée et conservée dans des entrepôts frigorifiés, puis découpée en gros blocs et livrée régulièrement à domicile.