TEXTE D'HISTORIEN

Retour

L'agriculture, un travail d'équipe !

Faire de la terre

Faire de la terre

Et toute la famille canadienne-française y participe

Au cours des années 1800, l'agriculture fournit les moyens d'existence de la majorité des Canadiens français. Les familles nombreuses ont l'avantage d'offrir une main-d'oeuvre suffisante pour le travail de la terre et les divers travaux de la maisonnée, ce qui contribue à la survie de la famille.

Le père et ses fils travaillent aux champs, quoiqu'il ne soit pas rare de voir une fille robuste contribuer à ces travaux physiques. Ils ont parfois fabriqué eux-mêmes les meubles, si ce n'est la maison en entier. La mère et ses filles utilisent les produits de la terre pour garnir la table familiale. Elles confectionnent aussi les vêtements, en fabriquant leurs propres tissus le plus souvent avec du lin et de la laine. La famille vit donc en autarcie, c'est-à-dire qu'elle se suffit à elle-même.

Le 19e siècle (1801-1900) apporte quelques innovations qui facilitent le travail de la terre. On se rend compte par exemple qu'il est plus efficace d'atteler les boeufs par le cou que par les cornes, comme on le faisait jusqu'alors. De plus, une nouvelle machine à battre le grain est introduite à Québec, en 1811 : elle permet à un seul homme avec un cheval d'effectuer le travail de 12 hommes!