TEXTE D'HISTORIEN

Retour

Lorsqu'un prêtre joue avec des allumettes...

Wenceslas Théophilas Fréchette

Wenceslas Théophilas Fréchette
Vieux presytère de Batiscan

Vieux presytère de Batiscan

L'abbé Wenceslas Fréchette et le vieux presbytère de Batiscan

FRÉCHETTE, WENCESLAS THÉOPHILAS, prêtre né à Saint-Thomas de Montmagny, le 6 juin 1811, fils de François Fréchette et de Marie-Thècle Morin. Il fait ses études au Séminaire de Québec et est ordonné prêtre à Québec le 23 octobre 1836. D'abord vicaire (assistant du curé) à Cap-Santé, il enseigne ensuite dans les Maritimes.

Nommé en 1843 curé de la paroisse de Batiscan, située entre Québec et Trois-Rivières, Fréchette y reste pendant 33 ans, une durée exceptionnellement longue pour l'époque. Au début des années 1860, la vieille église se révèle trop petite pour la population de Batiscan. Une nouvelle église doit être construite et Fréchette, fortuné, offre aux paroissiens de bâtir le nouveau presbytère à ses frais en échange de la propriété du vieux presbytère et de la vieille église. La nouvelle église ouvre ses portes en 1866.

Entrepreneur à ses heures, Fréchette installe une manufacture d'allumettes dans la vieille église. Celle-ci est malheureusement rasée par les flammes en 1875. À cause de cet incendie, l'abbé Fréchette fait faillite. Après la saisie du vieux presbytère, il se retire à l'hospice Saint-Joseph de Montréal. Wenceslas Fréchette est décédé à Montréal, le 20 décembre 1888.