e siècle; '/>

TEXTE D'HISTORIEN

Retour

Pour l'amour du Bon Dieu

BANC-LIT

BANC-LIT

Le quêteux au 19e siècle

Il existe au 19e siècle (1801-1900) une catégorie bien spéciale de mendiant : le quêteux. Celui-ci se promène de village en village et s'arrête toujours aux mêmes endroits pour prendre ses repas ou passer la nuit. Les paroissiens qui acceptent de l'héberger possèdent souvent un banc de quêteux.

En échange du gîte et du couvert offerts « pour l'amour du Bon Dieu », le quêteux fait le récit fantastique de ses aventures et transmet les nouvelles des autres villages. On lui confie même parfois du courrier à transmettre au prochain village. Les enfants attendent son arrivée avec impatience, pour l'entendre raconter ses histoires.

Mais, dans certains coins du pays, le quêteux est plutôt perçu comme un être effrayant et maléfique. On dit qu'il jette des sorts et que son passage provoque la mort d'animaux ou des maladies mystérieuses. Il charmerait même les poules, qui le suivent partout! Pour se protéger contre ce jeteur de sorts, on laisse quelques sous sur le pas de la porte. Le quêteux prend les sous sans frapper et poursuit son chemin. Au grand soulagement des habitants!