FICHE D'OBJET

Retour

 

BÂTONS ÉTALONS

Année : 1878
Matériaux : Bois
Dimensions : Lo. 64 et 95 cm
Collection du Musée de la Gaspésie
Photo : MCQ, Idra Labrie

On enregistrait les prises de poisson des pêcheurs à l'aide de baguettes-registres communément appelées « tally » . Sur les bâtons, celui du pêcheur et celui du commerçant, chacune des coches équivalait à 112 livres (1 kilo = 2.2 livres) de morues séchées ou 560 livres de morues fraîches éviscérées. Toutes les cinq coches, un trait plus gros facilitait le comptage. Dans le contexte de l'époque, cette méthode de mesure présentait plusieurs avantages pratiques : le bâton était certes plus facile à manipuler qu'une plume et un encrier sur une grave (espace réservé au séchage de la morue à proximité de la plage) avec des mains souillées de poisson, et la mesure demeurait plus visuelle pour les pêcheurs et plus sûre, la coche ne pouvant être enlevée. Par ailleurs, cette façon de procéder favorisait une meilleure entente entre le pêcheur et la compagnie de John Le Boutillier, le compte se faisant sur place entre les deux parties.