Le site de l'aventure humainecomplexe muséologiquedu musée de la civilisation
Musée de la place Royale
Expostions et espaces découvertes
Musée de la place Royale

Musée de la place Royale

Dernier-né du complexe muséologique dont le Musée de la civilisation a la responsabilité, le Musée de la place Royale, inauguré en novembre 1999, est situé là où Samuel de Champlain a fondé, en 1608, le premier établissement français permanent en Amérique. Place-Royale fait partie du périmètre historique qui a valu au Vieux-Québec la reconnaissance de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), en 1985. L’arrondissement historique de Québec est, en effet, le premier ensemble urbain au nord du Mexique à figurer parmi les villes et villages du patrimoine mondial.

Pointe de terre exiguë blottie entre le cap Diamant et le fleuve Saint-Laurent, Place-Royale est ce havre naturel, bien protégé et stratégique qu’a choisi Samuel de Champlain à son arrivée, le 3 juillet 1608, pour y construire son Habitation en terre nouvelle.

« De l’isle d’Orléans jusques a Quebecq y a une lieue, j’y arrivay le 3 juillet, où estant, je cherchay lieu propre pour nostre habitation, mais je n’en peu trouver de plus commode, ny mieux situé que la pointe de Québecq, ainsi appelé des sauvages, la quelle estoit remplie de noyers. »
Samuel de Champlain, Œuvres de Champlain, 2e éd., présentée par Georges-Émile Giguère, Vol. 1, Montréal, Éditions du jour, 1973, p. 148.

Comme le site historique lui-même, le Centre d’interprétation est situé entre le fleuve Saint-Laurent, si intimement lié au développement de Place-Royale, et le cap Diamant. Il est adossé à la côte de la Montagne, ouverte par Samuel de Champlain en 1623. Il s’ouvre sur la place Royale, devant le bronze du roi Louis XIV, à deux pas de l’église Notre-Dame-des-Victoires et des vestiges de l’Habitation de Champlain.

Maison historique Chevalier

Partie intégrante du site historique de Place-Royale et restaurée en 1959 par la Commission des monuments historiques, ce que l’on désigne aujourd’hui sous le nom de maison Chevalier est en réalité un ensemble de trois maisons distinctes : la maison Chesnay, la maison Frérot et la maison Chevalier.


haut de page