LES MUSÉES DE LA CIVILISATION UNE PROGRAMMATION SOUS LE SIGNE DE L'IDENTITÉ, DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE ET DE LA CRÉATION

Tuesday Sep 15 2015

Le directeur général des Musées de la civilisation, M. Michel Côté, a fait le point ce matin sur la programmation des Musées, placée sous le signe de l'identité et la diversité culturelles, de la création d'ici et d'ailleurs, en accord avec son projet culturel. Les nouveautés de l'automne 2015, tant les expositions que les activités de médiation, s'inscrivent dans cette lignée.

 

Les Musées de la civilisation, une programmation sous le signe de l'identité, de la diversité culturelle et de la création.

Le directeur général des Musées de la civilisation, M. Michel Côté, a fait le point ce matin sur la programmation des Musées, placée sous le signe de l'identité et la diversité culturelles, de la création d'ici et d'ailleurs, en accord avec son projet culturel. Les nouveautés de l'automne 2015, tant les expositions que les activités de médiation, s'inscrivent dans cette lignée. Alcoa est partenaire de la programmation des expositions du Musée de la civilisation.

« Comprendre le monde, c'est explorer les cultures d'ici et d'ailleurs. La programmation des Musées nous amène à nous questionner sur ce que nous sommes, à comprendre la diversité culturelle, à mieux connaître la réalité des Premiers Peuples, à mieux saisir les notions de création et d'innovation. Pour inviter les visiteurs à l'émerveillement et à la découverte et susciter chez eux la curiosité, les Musées font appel à la diversité des moyens muséographiques, jonglant avec l'expérimentation et favorisant la mise en valeur de collections uniques », a déclaré le directeur général des Musées de la civilisation, M. Michel Côté.

Une programmation pour savoir qui nous sommes

Le Temps des Québécois, une exposition de référence au Musée de la civilisation, invite à revivre les grands moments qui ont construit le Québec d'aujourd'hui et qui ont contribué à créer une société et une identité originales sur le continent nord-américain. Plus de 500 objets évocateurs, des films originaux et des montages d'archives animent le parcours et plongent le visiteur dans l'histoire du Québec. Au cœur de l'exposition, le Musée propose un nouvel espace : Acquisitions récentes.

L'exposition Tirées par les chevaux. La collection de voitures hippomobiles Paul-Bienvenu, nous ramène à une époque révolue où la force du cheval était indispensable au transport terrestre. Sélectionnées parmi les 213 voitures merveilleu-sement bien conservées et offertes en donation aux Musées par Paul Bienvenu, les 18 voitures hippomobiles exposées — calèches, landaus, phaétons, omnibus, charrettes — sont présentées dans une muséographie rappelant les routes de terre et les chemins enneigés. Certaines de ces voitures ont appartenu à d'illustres hommes d'affaires, des politiciens et des commerçants. Dans l'exposition, quatre mises en scène convient les visiteurs à rédiger une courte histoire, à faire de la twittérature. Une magnifique publication accompagne cette exposition qui sera présentée au Musée canadien de l'histoire en 2016.

Nouveauté

Quatre siècles de vie, l'exposition de référence à la Maison historique Chevalier, invite à découvrir l'histoire de cette maison construite par Jean-Baptiste Chevalier en 1752 et dont les plafonds et les foyers sont d'origine. Des intérieurs québécois populaires et bourgeois du XIXe siècle y sont par ailleurs reconstitués. L'accès à la Maison historique Chevalier est gratuit pour tous.

Saison 2

Les Trésors de la capitale, cette série de spectacles historiques, alliant théâtre et musique à partir d'objets des collections des Musées de la civilisation, revient cette année. Cet automne, la caméra de Livernois (octobre), le flageolet du patriote Viger (novembre) et la coupe Stanley de Jacques Plante (décembre), inspireront les créateurs de cette série présentée au Palais Montcalm par la Commission de la capitale nationale du Québec et les Musées de
la civilisation.

Nouveauté

À l'hiver, avec la série Planches d'histoire, présentée en collaboration avec Parenthèses 9, historiens et bédéistes s'unissent afin de raconter et de dessiner en direct des segments de l'histoire du Québec.

Une programmation pour comprendre la diversité culturelle

Pour comprendre les sociétés, il faut aussi retourner aux sources. Dans la foulée des grandes expositions internationales (Rome, Paris, Les maîtres de l'Olympe...), Égypte magique connaît un succès remarquable depuis son ouverture en mai dernier. L'exposition propose une incursion fascinante dans l'univers mythique de la magie en Égypte ancienne à l'aide de plus de 300 objets d'une beauté remarquable; des objets parfois vieux de 3 000 ans provenant des collections de Musées prestigieux : le Rijksmuseum van Oudheden, Leiden, le British Museum, le Musée du Louvre et le Museo Egizio, Turin. Ces objets démontrent que la magie était inextricablement liée à la vie quotidienne et que des éléments de ces pratiques survivent encore dans la vie moderne. En prolongement de cette exposition, un numéro hors-série de Beaux Arts Éditions — riche en textes captivants et magnifiquement illustré — explore ce thème à la fois mythique et mystérieux.

Après sa présentation à Québec, l'exposition effectuera une tournée nord-américaine et européenne.

Une exposition organisée par le Rijksmuseum van Oudheden, Leiden, Pays-Bas, en coopération avec le Musée de la civilisation et avec la collaboration du British Museum, du Musée du Louvre et du Museo Egizio, Turin. Une présentation de La Capitale assurance et services financiers et de Teknion avec la collaboration du Secrétariat à la Capitale-Nationale, de Tourisme Québec, de l'Office du tourisme de Québec, du Fairmont Le Château Frontenac à titre d'hôtel officiel et du quotidien Le Soleil.

Nouvelle série de conférences - Dès le 16 septembre

Pensée magique et magie à l'époque des pharaons
Autour de cette exposition, le Musée propose, dès le 16 septembre, une nouvelle série de conférences, Pensée magique et magie à l'époque des pharaons, en compagnie de l'égyptologue Michel Guay. En novembre, la compagnie Tempêtes et passions propose le concert Égypte à l'opéra avec des airs de Verdi, Massenet, Rossini..., sous la présidence d'honneur de Grégoire Legendre, directeur de l'Opéra de Québec.  Par ailleurs, dès novembre, Antitube débutera un cycle de cinéma sur le thème de l'Égypte. En novembre, le Chœur du Musée de la civilisation présentera son concert annuel intitulé Comme par magie.

Réouverture - Dès le 16 septembre

C'est notre histoire. Premières Nations et Inuit du XXIe siècle
Pour comprendre les sociétés, il faut aussi comprendre la réalité des Premiers Peuples. À compter de demain, le 16 septembre, le public pourra de nouveau parcourir la grande exposition de référence C'est notre histoire. Premières Nations et Inuit du XXIe siècle qui propose une rencontre véritable et exceptionnelle avec les onze nations autochtones qui habitent sur le territoire québécois. Atikamekw Nehirowisiwok, Waban-Aki (Abénaquis), Anishinabeg (Algonquins), Innus (Montagnais), Kanien'kehá:ka (Mohawks), Hurons-Wendat, Wolastoqiyik (Malécites), Eeyou (Cris), Mi'gmaq, Naskapis et Inuit*. Que savons-nous vraiment de l'histoire et de la culture des quelque 93 000 Autochtones qui vivent au Québec aujourd'hui? Une réflexion profonde sur ce que signifie être autochtone aujourd'hui à l'aide de 460 objets, de projections sur grands écrans, d'œuvres d'artistes autochtones contemporains et un grand récit en 6 étapes, correspond au parcours de l'exposition — paroles poétiques et évocatrices rédigées par une jeune écrivaine autochtone, Naomi Fontaine. Les Musées de la civilisation ont développé, de concert avec La Boîte Rouge vif, les contenus de l'exposition en étroite collaboration avec les onze nations autochtones qui habitent le Québec. Sur une période de deux ans, une assemblée consultative nommée Mamo-Ensemble a réuni des représentants de chacune des Premières Nations et des Inuit du Québec ainsi que des représentants d'organisations autochtones. Tout au long du processus de création de l'exposition, dix-huit communautés ont participé rejoignant près de 800 personnes. C'est notre histoire a d'ailleurs remporté le Prix d'histoire du Gouverneur général pour l'excellence des programmes en musée Histoire vivante! qui souligne l'immense travail collaboratif mis en œuvre pour la conception et la réalisation de cette exposition.

Présentée par Hydro Québec, l'exposition, ainsi qu'une version itinérante, Prenons tous place, actuellement présentée au Musée des Abénakis à Odanak, ont été réalisées en partenariat avec La Boîte Rouge vif et le projet de recherche Design et culture matérielle (DCM).

Une publication, Voyage au cœur des collections des Premiers Peuples, complète l'exposition et témoigne de l'importante collection d'objets autochtones des Musées de la civilisation.

Nouvelle installation - Dès le 21 octobre

Là où le rêve porte
Afin de célébrer la réouverture de l'exposition C'est notre histoire et à l'occasion de la présentation de l'exposition sur l'art contemporain des autochtones d'Australie, une nouvelle installation ayant pour titre Là où le rêve porte est présentée à compter du 21 octobre dans un nouveau lieu d'exposition (les vitrines du Musée donnant sur la rue St-Pierre), On peut y admirer des œuvres picturales et sculpturales de l'artiste Abénakise-Wendat, Christine Sioui-Wawanoloath.

Nouvelle trousse technopédagogique - Dès janvier 2016

Premiers Peuples
Un nouvel élément pédagogique sera disponible cet hiver pour les élèves des 1er, 2e, et 3e cycles du primaire : La trousse technopédagogique Premiers Peuples. Plusieurs thématiques y sont abordées : origines, histoire, identité, société, territoires, réalités, influences, enjeux... Offerte en collaboration avec le ministère de la Culture et des Communications, le Secrétariat aux affaires autochtones, le Plan culturel numérique du Québec et Télé-Québec.

Découvrir d'autres façons de voir le monde

Nouvelle exposition - Dès le 20 octobre

Lignes de vie. Art contemporain des Autochtones d'Australie
Première exposition québécoise d'envergure sur les créations contemporaines des Autochtones d'Australie. En prolongement du mandat des Musées de la civilisation à l'égard des Premières Nations, ce projet favorise la connaissance de cultures autochtones d'ailleurs et la découverte d'autres façons de voir le monde.

Les Autochtones d'Australie dialoguent avec le monde et leur environnement. Ils réalisent des œuvres aux dimensions politiques et identitaires, des œuvres contemporaines qui témoignent de la vitalité de leur culture et de leur histoire. Les créations artistiques des Aborigènes et des Insulaires du Détroit de Torres figurent parmi de grands mouvements artistiques des 20e et 21e siècles. Vibrante et colorée, l'exposition, sous le commissariat de Françoise Dussart (professeur, University of Connecticut), comporte près d'une centaine d'œuvres majeures dont 58 proviennent de la collection du Kluge-Ruhe Aboriginal Art de l'Université de Virginie, complétées par des pièces de collectionneurs privés et d'institutions américaines et canadiennes. Enfin, une quinzaine d'artistes et d'institutions australiennes collaborent à ce projet afin de sceller des liens durables avec les Autochtones de notre continent. L'ensemble est mise en valeur dans un espace ouvert, évoquant le territoire australien, sa vastitude, ses couleurs de terre, sa végétation et son ciel bleu presque permanent. Les moments clefs de l'exposition sont délimités par trois zones thématiques : Terres de rêves, Terres de savoirs et Terres de pouvoirs.

Deux bornes numériques permettent de mieux visualiser certains détails et d'interpréter des thèmes et des itinéraires mythiques présents dans Karrku, une immense œuvre collective réalisée par 36 artistes de la communauté de Yuendumu. S'harmonisant avec l'environnement scénographique, trois écrans contextualisent la réalité contemporaine des Autochtones d'Australie. Ces montages créatifs posent un regard documentaire et artistique sur cette présence humaine plusieurs fois millénaire. Enfin, un parcours a été spécifiquement développé pour les jeunes et une publication magnifiquement illustrée accompagne l'exposition, présentée jusqu'au 5 août 2016. Une exposition réalisée par le Musée de la civilisation en collaboration avec la Kluge-Ruhe Aboriginal Art Collection de l'Université de Virginie.

Nouvelle exposition - Dès le 21 octobre

En complément de l'exposition Lignes de vie, l'installation Œuvres autochtones d'Australie (dans les vitrines du Musée donnant sur la rue de la Barricade) offre à la vue des passants, des sculptures inspirées de poteaux funéraires, réalisées par des Autochtones d'Australie. Cette installation fait également écho à la présentation des pièces de l'artiste Abénakise-Wendat, Christine Sioui-Wawanoloath dans les vitrines de la rue St-Pierre.

Un colloque : Créativité et muséologie autochtone
À l'occasion de l'ouverture de l'exposition Lignes de vie. Art contemporain des Autochtones d'Australie, les Musées de la civilisation organisent un séminaire ayant pour titre Créativité et muséologie autochtone. Dialogue entre conservateurs-artistes autochtones d'Australie, du Brésil et du Québec. Cette activité a lieu les 19, 22 et 23 octobre 2015, Elle est le fruit d'un partenariat avec le Musée Huron-Wendat et La Boîte Rouge vif de l'Université du Québec à Chicoutimi. Le Secrétariat aux Affaires autochtones du Québec et le Musée Shaputuan de Uashat Mak Mani-Utenam ont également appuyé la démarche.

Une programmation pour mesurer les grands enjeux contemporains...

Cités bidon, présentée jusqu'au 10 janvier 2016, regroupe des œuvres de l'artiste Karine Giboulot, regroupant des scènes miniatures reconstituant l'univers des bidonvilles et de leurs habitants qu'elle a vu en Haïti et en Inde. Une intéressante réflexion sur la croissance des bidonvilles et l'urbanisation effrénée.

Nouvelles expositions de photographies - Dès le 30 septembre

D'un pôle à l'autre. La poésie des glaces
Une exposition qui rend compte, en 40 photographies, des deux voyages du journaliste marin Vincent Hilaire, correspondant des expéditions Tara. Prises en noir et blanc pendant la longue nuit, les photographies témoignent de la vie et des métamorphoses de l'environnement au quotidien de l'équipe de l'expédition. L'absence de lumière du jour leur confère un caractère presque irréel. Le temps est arrêté et les hommes transformés en personnages flous et fantômatiques. Au sud, pendant l'été austral, c'est le jour sans fin. C'est une vie toute en couleurs qui explose. Les manchots, les baleines à bosses, les orques, les oiseaux en pagaille s'activent allègrement dans leurs milieux. Jusqu'au 3 janvier 2016. Cette exposition est présentée dans le cadre de FACTS (French Ameri-Can Climat Talks), un colloque préliminaire à la Conférence de Paris sur le climat (décembre 2015), qui réunit des experts de haut niveau pour parler des impacts du changement climatique.

Nouvelles séries de rencontres et de découvertes

...En trois temps

Cet automne, une nouvelles série de rencontres voient le jour : ... En trois temps. On y aborde un thème interprété de trois façons : débat, projection, spectacle… Au menu de la première rencontre : La langue.

Le monde vu par...

La série Le monde vu par... accueillera cet automne Gabriel Nadeau-Dubois et Clémence DesRochers, entres autres. Pour sa part, dès le 30 septembre, la série Le Devoir de débattre abordera des thèmes comme les transports alternatifs, l'économie collaborative et le syndicalisme.

Documentaires avec Daniel Bertolino

En novembre, le cinéaste documentariste Daniel Bertolino, des Productions Via le monde, offre une visite toute personnelle des expositions Égypte magique et C'est notre histoire.

Une programmation qui explore et expérimente la création

L'exposition Corps rebelles salue le travail remarquable des chorégraphes québécois et étrangers de la danse contemporaine. Elle s'impose aussi comme une exposition-référence autant par son approche muséographique que par la découverte et l'appréciation de l'univers créatif de cet art vivant. Aux limites de l'installation et de l'œuvre, Corps rebelles présente la danse contemporaine comme un langage universel, reflet de société. Elle offre une occasion unique de découvrir des œuvres québécoises et internationales en explorant le langage du corps en mouvement et l'écriture chorégraphique moderne et contemporaine. Ce grand rendez-vous avec la danse est orienté autour de six thèmes liés au corps comme autant de prétextes à comprendre comment le mouvement (la danse) alimente et influence nos vies.

Corps urbains, multi, sociaux et politiques, atypiques, naturels et corps virtuoses sont exprimés par les Marie Chouinard, France Geoffroy, Margie Gillis, Louise Lecavalier, Daniel Léveillé, Victor Quijada...

L'exposition Corps rebelles inclut aussi une expérience participative de Moment Factory, intitulée Danser Joe, référence à la célèbre chorégraphie de Jean-Pierre Perreault.

Cette exposition est présentement en nomination au 2015 Global Fine Art Awards, qui auront lieu en novembre prochain. Par ailleurs, l'expérience participative Danser Joe est en nomination au Festival International de l'Audiovisuel et du Multimédia sur le Patrimoine (FIAMP), organisé par AVICOM, le Comité international de l'ICOM, et dont les lauréats seront connus en novembre prochain à Budapest. 

Une création des Musées de la civilisation avec la participation de Moment Factory, présentée par Loto-Québec avec la collaboration de la Ville de Québec, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Consulat général de France, du Fairmont Le Château Frontenac à titre d'hôtel officiel et du quotidien Le Soleil.

De nouvelles résidences de chorégraphes

Studio de Corps rebelles
Jusqu'en février 2016, des compagnies de danse et des chorégraphes d'ici et d'ailleurs seront en résidence de création in situ dans le studio de danse spécifiquement aménagé dans la salle. Parmi les chorégraphes à venir : Carpe Diem/Emmanuel Jouthe (novembre), Lucie Grégoire danse (décembre), The Association of Dance of the African Diaspora et Virtu'o Danse (février).

Le grand rendez-vous de la danse
Du 24 au 27 septembre, le grand rendez-vous Cinédanse Québec 2015, amènera au Musée des danseurs, des chorégraphes et des cinéastes du Québec, de France, d'Israël, des Pays-Bas, d'Argentine... Au programme, une cinquantaine de films sur la danse, des prestations, des panels, des rencontres, des échanges, des classes de maîtres... Présenté en collaboration avec le Consulat général de France à Québec.

Nouvelle exposition - Dès le 25 novembre

Mutations. Les métiers d'art au Québec depuis 1930
Au Musée de l'Amérique francophone, l'exposition Mutations. Les métiers d'art au Québec depuis 1930, présentée à compter du 25 novembre, montre à quel point les métiers d'art marquent la culture québécoise. Les savoir-faire des artisans et des artistes évoluent, se transforment et se renouvellent. L'exposition met en scène les grandes approches de création. Elle exprime l'extraordinaire multidisciplinarité des métiers d'art ainsi que leur effervescence. Une réalisation conjointe du Musée des maîtres et artisans du Québec et du Musée de l'Amérique francophone, présentée à compter du 25 novembre aux deux endroits.

Nouvelle série d'ateliers - Dès novembre

Les ateliers de savoir-faire
Dès novembre, le Musée propose des ateliers de savoir-faire qui permettront au public de se familiariser avec les techniques de métiers d'art (céramique, textile, sculpture...), mais aussi de prendre part à la création d'une œuvre collective.

Une programmation qui explore toutes formes d'expressions culturelles

Diffuseurs importants, les Musées de la civilisation proposent encore cette année des séries fort appréciées du public, des « formules gagnantes »!

Les poètes de l'Amérique française reviennent avec un hommage à Jacques Brault (octobre), Jean-Jacques Pelletier et ses poètes (novembre) et Lori St-Martin (décembre)...

Les Instantanés d'architecture reprennent également avec, comme premier invité en septembre, Moment Factory.

La merveilleuse Chapelle du Musée de l'Amérique francophone accueillera Les concerts à l'orgue 1753 et au clavecin 1733, avec le soutien du Fonds Hubert Laforge. Parmi les invités de la saison : Anne-Marie Forest, Aude Heurtematte, Louise Fortin, Pierre Bouchard et Anne Thivierge et Nathalie Gagnon.

Les Plaisirs des dimanches sont de retour au Musée à raison d'un dimanche par mois à compter d'octobre. Cette série de spectacles gratuits pour la famille, présentés dans le hall du Musée, assurera l'enchantement grâce à une programmation variée qui touchera petits et grands. Le 25 octobre c'est l'école de danse urbaine Studio Party Time qui propose le premier spectacle de la saison, Takadanser, suivi, le 22 novembre, de Mission Pyramide avec Estelle Farfadelle alias Souris Bouquine.

Les Musées créent également, bon an mal an, une cinquantaine d'activités différentes destinées au public scolaire, primaire et secondaire, des visites commentées et des activités autonomes pour le grand public. Annuellement, plus de 75 000 personnes participent aux activités de médiation culturelle et au-delà de 180 000 aux activités de médiation éducative.

Enfin, les Musées assurent une présence hors de leurs murs avec un projet comme  Réminiscence : quand le passé aide le présent, une trousse d'activités historiques et culturelles adaptée aux aînés en perte d'autonomie : jeux questionnaires et d'observation, ateliers de discussions... Un programme conçu pour éveiller les souvenirs! À ce jour, cette activité est offerte dans 88 centres d'hébergement répartis dans 57 villes au Québec.

-30-

Relations de presse :

Québec :        Serge Poulin, 418 528-2072; courriel : spoulin@mcq.org

                       Agnès Dufour, 418 528-2358; courriel. adufour@mcq.org

Montréal :       Rosemonde Gingras, 514 458-8355; 

                       courriel : rosemonde@rosemondecommunications.com

 

Consultez notre site web : www.mcq.org

 

* Le Musée met de l'avant les ethnonymes autochtones par respect pour les langues vernaculaires.

 

 

 

– Musée de la civilisation –

85, rue Dalhousie
Quebec City (Québec) G1K 8R2
T. 418 643-2158
Toll-free 1 866 710-8031

– Musée de l'Amérique –
francophone

2, côte de la Fabrique
Quebec City (Québec) G1R 3V6
T. 418 643-2158
Toll-free 1 866 710-8031