jusqu'au 29 mars 2017


Turbulences


Conférences - Musée de la civilisation

- Lieu -

Musée de la civilisation

85, rue Dalhousie
Québec (Québec)  G1K 8R2
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031

Directions

Musée de la civilisation

Musée de la civilisation

85, rue Dalhousie
Québec (Québec)  G1K 8R2
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031

Directions

- Date -

jusqu'au 29 mars 2017

- Tarifs -

Dès le 20 septembre :
10 $ (série : 60 $)
Abonnés et étudiants : 6 $ (série : 36 $)

Horaire : 14 h et 17 h 30
Auditorium Roland-Arpin

Série de conférences

Dans le cadre de l'exposition 25 X La révolte! le Musée de la civilisation propose un cycle de six conférences.

Penseurs et grands témoins retracent et analysent certains mouvements sociaux qui ont marqué notre époque.

La série Turbulences est présentée par Première Plus, en collaboration avec Le Soleil, l'Université Laval, Fairmont le Château Frontenac à titre d'hôtel officiel et le Musée de la civilisation.

Téléchargez le dépliant de la série (PDF, 446 Ko)

Les conférences sont disponibles en ligne sur le site de Première Plus
L'historique des révolutions de Denis Vaugeois 
écoute et téléchargement (74 min - 67 Mo)


La littérature comme outils de révolution de Jonathan Livernois
écoute et téléchargement (59 min - 53 Mo)

Une série présentée par Première Plus, en collaboration avec Le Soleil, l'Université Laval, Fairmont le Château Frontenac à titre d'hôtel officiel et le Musée de la civilisation.

avec Denis Vaugeois
En 1763, une profonde révolution, la Conquête. Vingt ans plus tard, l'indépendance des États-Unis, suivie de la Révolution française. Trois révolutions pour une même génération de Canadiens. Et il y en aura d'autres de moindre importance, qui transformeront les Canadiens en Canadiens français, puis en Québécois.

Le conférencier

Avec ses collègues du Journal Boréal Express, Denis Vaugeois avait d'emblée choisi de se tourner vers le monde atlantique. Il a toujours refusé, comme historien, de se laisser enfermer dans des frontières politiques. Auteur de nombreux ouvrages, il dirigeait, en 2004, en collaboration avec Raymonde Litalien, la publication de Champlain, la naissance de l'Amérique française (Septentrion). Puis, quatre plus tard, s'ajoutait à ce tandem Jean-François Palomino, pour réaliser l'ouvrage dont il est le plus fier, La mesure d'un continent (Septentrion). Enfin, en 2011, il signait Les premiers juifs d'Amérique (1760-1860) (Septentrion).

écoute et téléchargement (74 min - 67 Mo)

avec Jonathan Livernois
De la presse révolutionnaire française au réalisme socialiste en URSS, la littérature a été un des outils privilégiés de ceux qui ont voulu prendre le pouvoir et, plus tard, qui ont tenu à le conserver. Une telle emprise du politique sur le littéraire ne peut-elle mener qu'à des oeuvres à thèse ou de propagande ? Dans ce tour d'horizon, qui se terminera au Québec, le conférencier tentera de répondre à cette question et de voir quels sont les rapports complexes qui unissent la révolution et la littérature.

Le conférencier

Jonathan Livernois est professeur d'histoire littéraire et intellectuelle du Québec à l'Université Laval. Il a récemment fait paraître Papineau. Erreur sur la personne (Boréal, 2012), avec Yvan Lamonde.

écoute et téléchargement (59 min - 53 Mo)

avec Diane Lamoureux
Le féminisme, contrairement aux autres révolutions, ne vise pas que les institutions sociales et nous concerne au plus intime de notre existence. C'est sa volonté de changer ce qui semblait intangible dans les arrangements sociaux qui en fait une révolution d'un nouveau genre.

La conférencière

Diane Lamoureux est professeure de philosophie politique au Département de science politique de l'Université Laval. Elle est l'auteure de plusieurs ouvrages et articles sur le féminisme québécois, l'antiféminisme et les théories féministes. Ses ouvrages les plus récents sont Le trésor perdu de la politique (Écosociété, 2013) et Les possibles du féminisme (Remue-ménage, 2016).

avec Michel Cormier
Lors de sa conférence, Michel Cormier expliquera les stratégies de couverture de Radio-Canada d'un monde en révolution, du rôle et des responsabilités des médias devant des événements tragiques comme les attaques terroristes à Paris ou à Nice, des moyens que déploie Radio-Canada lorsqu'elle envoie ses journalistes en zone de guerre et de l'importance pour le diffuseur public de maintenir des correspondants à l'étranger.

Le conférencier

Michel Cormier est directeur de l'information à la Société Radio-Canada depuis 2012. En trente ans de carrière, il a été correspondant parlementaire à Ottawa, chef de bureau à la colline parlementaire à Québec, correspondant à Moscou, Paris et Pékin. Ses affectations l'ont mené dans quarante pays. Michel Cormier est l'auteur de quatre livres. Son plus récent, Les héritiers de Tiananmen (Leméac, 2011), retrace le parcours des militants pour la démocratie en Chine.

avec Jean-Philippe Warren
C'est à la fin des années soixante qu'ont essaimé à Montréal les premières communautés hippies. L'année 1967 a été marquée par la fin des États généraux du Canada français, la sortie de l'album Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band des Beatles et l'incontournable Expo 67; puis ce fut, l'année suivante, L'Infônie avec Raoul Duguay, la grève étudiante d'octobre 1968 et L'Osstidcho. Quelque chose bougeait au pays de Maria Chapdelaine. Quelles furent les causes de cet ébranlement ? Quelles en ont été les conséquences ? Et que reste-t-il de l'héritage des « enfants-fleurs » ?

Le conférencier

Professeur titulaire à l'Université Concordia, Jean-Philippe Warren s'est particulièrement intéressé à l'histoire des sciences sociales, des idées, des mouvements sociaux, des sociétés autochtones et de l'Église catholique. Il a réalisé notamment des études importantes sur le sociologue québécois Fernand Dumont, le peintre Paul-Émile Borduas et l'écrivain Honoré Beaugrand.

avec Fabien Deglise
Tout dans les univers numériques relève de la révolution. Il y a les révolutions sociales, comportementales ou esthétiques que ces mondes ont apporté par la surveillance de masse ou la dictature de l'instant. Et puis, il y a les grandes révolutions promises par la convergence de la technologie et du social et qui ne se sont jamais matérialisées, au point d'appeler aujourd'hui à une nouvelle révolution du numérique. Les révolutions ont leur cycle. Et le numérique n'y échappe pas.

Le conférencier

Fabien Deglise est journaliste, chroniqueur et blogueur au Devoir. Il s'intéresse principalement aux transformations sociales, politiques et culturelles induites par les univers numériques et la dématérialisation des comportements humains.

- NOTES -

Réservations en ligne ou
par téléphone au 418 643-2158

Services reliés Services reliés

Exposition - jusqu'au 12 mars 2017
Musée de la civilisation

Voir tous les services reliés