Acquisitions récentes

Une collection vivante

Une collection vit et évolue à travers ses acquisitions. Découvrez des pièces exceptionnelles nouvellement entrées aux Musées de la civilisation. Des objets remarquables, des documents d'archives et des livres précieux viennent enrichir, année après année, le patrimoine collectif grâce à la contribution de généreux donateurs et de collectionneurs passionnés.

Plus de 150 objets et un fonds d'archives qui témoignent de sa démarche, de l'émergence de l'idée jusqu'à la production de l'objet, sont offerts par le designer industriel en 2012.

Michel Dallaire marque le design industriel au Québec. Il conçoit la torche olympique des Jeux olympiques de Montréal, en 1976, le mobilier urbain du Quartier international de Montréal (couronné par 17 prix nationaux et internationaux), le mobilier destiné au public de la Grande Bibliothèque de Montréal, le vélo en libre-service BIXI et bien d'autres réalisations.

Au cours de sa brillante carrière, il reçoit le prix Paul-Émile-Borduas, la plus haute distinction du gouvernement du Québec en arts visuels, ainsi que le titre d'officier de l'Ordre national du Québec.

Beauté industrielle

En associant simplicité et fonctionnalité, sans sacrifier l'esthétique, le designer s'intéresse à la dimension poétique, aux évocations et aux plaisirs sensoriels que procurent les objets. Pour lui, l'objet est cohérent et intelligent.

Torche officielle et dessin technique des Jeux olympiques de Montréal
Musées de la civilisation, don de Michel Dallaire
Photographe : Michel Dallaire Design industriel

Michel Dallaire rêve d'une vraie flamme, d'une flamme orange, spectaculaire, mais sans danger pour les coureurs. Un rappel des flambeaux de la Grèce antique, grâce à de l'huile d'olive et à un fourneau ajouré conçu en soufflerie. Une première dans l'histoire des olympiades modernes.

Dessin technique de l'ensemble à fondue Abénakis
Musées de la civilisation, don de Michel Dallaire
Photographe : Michel Dallaire Design industriel

La forme singulière du récipient, rappelant celle d'un tipi, favorise la conservation de la chaleur.

Mobilier des salles de lecture de la Grande Bibliothèque, Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Musées de la civilisation, don de Michel Dallaire
Photographe : Bernard Fougère

La conception de cette table inclinée à cinq degrés, fonctionnelle, ergonomique et intemporelle, est inspirée du tableau d'Antonello de Messine Saint Jérôme dans son cabinet de travail, de 1475. Époque moderne oblige, le repose-pieds sert à dissimuler les fils électriques.

Des petits carrés rouges fièrement portés par les leaders étudiants du printemps érable de 2012 au camion Tonka de 1947 en passant par des créations de Jean-Claude Poitras, découvrez la diversité des objets nouvellement entrés dans les collections nationales.

La collection des Musées de la civilisation témoigne de tout ce qui définit la société, ses réalités comme ses mutations. Elle se destine aux citoyens dans tout ce qu'ils ont de particulier et d'universel. Elle interpelle le Québec contemporain dans ce qu'il partage avec le monde. Plus encore, elle prend part et nourrit à la fois le projet culturel des Musées de la civilisation.

Ainsi, la collection des Musées de la civilisation cherche à comprendre et à transmettre la réalité complexe du monde depuis ses origines tout en s'interrogeant sur son devenir à travers l'édification de ses structures et l'exercice du pouvoir, les échanges et les communications, la création et l'innovation qu'elle définit et exprime tout à la fois. Plus encore, elle témoigne des cadres de vie et du dialogue qu'entretient l'humain avec la nature et l'environnement. Ces champs thématiques structurent toute action de l'institution, notamment le collectionnement.

La présentation de quelques acquisitions récentes en démontre le dynamisme et l'importance de la participation citoyenne à l'enrichissement de la collection des Musées de la civilisation tout en étoffant ses orientations thématiques.

Donation de Louise Dazé

La religion catholique, ses rituels et ses traditions définissent la société québécoise comme un trait culturel fondateur. La première communion constitue un rite de passage par lequel l'enfant s'intègre à la communauté pratiquante. Pour l'occasion, le vêtement blanc de la fillette ou le brassard blanc du garçon symbolisent, par leur couleur, la pureté des enfants. Outre ces symboles, l'ensemble de première communion de la fillette est préparé de longue date et se décline traditionnellement par la robe, le voile, l'aumônière notamment. Il est de ceux que l'on conserve précieusement à l'instar de la robe de mariée. L'exemple offert par la donatrice a été confectionné par une voisine couturière, Mme Irène Fleury, qui l'a reproduit à l'identique pour habiller la poupée de la jeune fille de Mme Dazé.

 

             

Ensemble de première communion : robe, serre-tête et voile, aumônière
Irène Fleury, couturière, Montréal
Fibre et métal, 1950
Musées de la civilisation, don de Louise Dazé, 2010-1774
Photographe: Ève Leclerc, Icône
Photographe : Jessy Bernier, Perspective Photo

 

Photographie de Mme Louise Dazé au retour de sa première communion, le dimanche 24 avril 1950, devant la maison familiale, rue Rachel à Montréal
Musées de la civilisation, don de Louise Dazé, MCQC2010-PX191

Donation de Katée, Johanne et Jacques Monette

Le travail de Madeleine Duguay s'enracine dans une tradition bien établie au Québec. Il évolue depuis les années de l'enfance et s'adapte au monde contemporain dans une forme de continuité exprimée par la manière de faire. L'art de la récupération textile jouit d'une grande vogue dans le domaine de la mode actuelle et des textiles domestiques que l'on associe à un art de vivre. Madeleine Duguay peut certainement y tenir une place de choix, incarnant à la fois la tradition et la modernité.

 

 

Tapis crochetés
Madeleine Duguay (1921-2013)
Montréal, entre 1984 et 2013
Jute et textiles recyclés
Musées de la civilisation, don de Jacques Monette, Johanne Monette et Katée Monette, 2013-325, 2013-344
Photographe: Ève Leclerc, Icône

Donation de Thérèse Joncas-Ouellet

Mobilier, design et métiers d'art se côtoient ici pour créer un cadre de vie moderne en pleine période d'effervescence en amont de la Révolution tranquille au Québec. Au 1216, chemin Sainte-Foy à Québec, Paul Joncas, père de la donatrice, fait construire sa maison au début des années 1930, d'après les plans de l'architecte Robert Blatter. Ce dernier propose également une décoration intérieure moderne et suggère l'achat de quelques objets tels que les pièces de céramique dont la donatrice hérite au décès de son père en 1980. Georges-André Ouellet, le conjoint de Mme Joncas, lui-même architecte, dessinera et réalisera quelques-unes des pièces de mobilier de la maison.

Chaise LCW
Charles et Ray Eames
Plyformed Wood Company, Missouri, États-Unis, vers 1948
Bois, caoutchouc et métal
Musées de la civilisation, don de Thérèse Joncas-Ouellet, 2012-844
Photographe: Ève Leclerc, Icône



Assiette, pot et couvercle
Québec, vers 1920
Céramique, terre cuite fine
Musées de la civilisation, don de Thérèse Joncas-Ouellet, 2012-842, 2012-843
Photographe: Ève Leclerc, Icône

Donation de Nicole Proulx et Patrick Ollbrich

Le patrimoine historique demeure un axe transversal majeur au sein de la collection des Musées de la civilisation. Plusieurs collectionneurs avisés ont accumulé des pièces d'exception et souhaitent aujourd'hui redonner à la société les trésors qui ont façonné leur cadre de vie. Amoureux du mobilier ancien et de l'art populaire, les donateurs démontrent une connaissance peu commune du patrimoine et un goût manifeste pour les pièces rares qui contribuent au caractère singulier de cette donation.

  

Gaston Bergeron (1922-2008)
Le cirque
Montréal, Québec, vers 1965
Bois polychrome, plastique, métal
Musées de la civilisation, Collection Proulx-Ollbrich, 2013-581
Photographe: Ève Leclerc, Icône


Aigrette à tête rouge
Réalisée par M. Cossette pour le pavillon du Canada
Expo 67
Chatham, Québec, 1967
Bois, peinture, verre et métal
Musées de la civilisation, Collection Proulx-Ollbrich, 2013-578
Photographe: Ève Leclerc, Icône

 

Armoire
Région des Bois-Francs, Québec, vers 1800
Bois, teinture, métal
Musées de la civilisation, Collection Proulx-Ollbrich, 2013-574
Photographe: Ève Leclerc, Icône

Donation de Paul-François Paradis

Le 24 juillet 1967 marquera une étape dans le mouvement nationaliste des Québécois et leur velléité d'autodétermination. Le général de Gaulle, en visite protocolaire, proclame « Vive le Québec libre! », qui restera dans les mémoires comme l'étincelle qui attisera les passions souverainistes. De Montréal à Québec, le général de Gaulle emprunte le Chemin du Roy à bord d'une limousine décorée du fanion protocolaire. Cet objet symbolique, qui sera remis en guise de remerciements au chauffeur de la limousine, membre de la police provinciale, passera dans la famille de Rolland Gélinas par l'intermédiaire d'une connaissance commune. Leur fille Françoise en sera l'héritière et la gardienne jusqu'à ce qu'elle l'offre aux Musées de la civilisation pour en assurer la conservation et perpétuer la mémoire de cet événement.

 

Fanion protocolaire arborant les couleurs de la France
Orné de la croix à double traverse associée au général de Gaulle et symbolisant, depuis la Seconde Guerre mondiale, la France libre
Paris, France; Québec, Canada, 1967
Fibres textiles et métalliques
Musées de la civilisation, don de la famille de Françoise Gélinas-Paradis, 2013-590
Photographe: Ève Leclerc, Icône

Achat

Cette œuvre fait partie d'une série réalisée en réponse au commentaire du Premier ministre québécois Robert Bourrassa « It's an act of God », prononcé par communiqué lors du désastre écologique survenu en septembre 1984 dans la baie d'Ungava. Une dizaine de milliers de caribous s'étaient noyés dans la rivière Caniapiscau subissant une crue exceptionnelle. Fortement médiatisée, cette catastrophe a mis en évidence l'importance des rivières dans le mode de vie des Premiers Peuples. Artiste engagée et forte d'une réputation bien établie, Gleenna Matoush vient d'une famille d'artistes anishinabe (ojibwa) de l'Ontario. Elle a vécu une grande partie de sa vie chez les Eeyou (Cris) de Mistassini. Ses œuvres, d'une grande sensibilité, témoignent de son engagement politique et social.

Glenna Matoush (1946- )
Non titrée (Série Not an Act of God)
Techniques mixtes sur toile, 1998
Musées de la civilisation, 2010-1771
Photographe: Ève Leclerc, Icône

Prenez part à l'histoire en contribuant à l'enrichissement de notre patrimoine collectif

En tant que musées de société, les Musées de la civilisation couvrent un champ large d'interventions et de composantes sociales. Trois grandes thématiques orientent leurs axes de collectionnement et s'arriment au projet culturel des Musées de la civilisation :

  1. Le pouvoir et la structuration des sociétés
  2. Les échanges et la communication
  3. La création et l'innovation

Vous conservez des objets et des documents que vous souhaitez offrir aux Musées de la civilisation? Pour que les Musées de la civilisation prennent en considération un don, il est nécessaire de présenter votre offre par écrit avec photographies et documents à l'appui, et de remplir le formulaire.

  1. Les Musées de la civilisation privilégient les offres sous forme de dons ou de legs testamentaires.
  2. Sur réception, les propositions sont acheminées à un conservateur ou à un archiviste qui évalue la pertinence de l'offre pour la collection nationale.
  3. Si l'offre présente un intérêt, le conservateur ou l'archiviste la soumet  pour approbation au comité de développement des collections.
  4. Lorsque l'offre est acceptée, le propriétaire est invité à signer un transfert de propriété officialisant la donation

RENSEIGNEMENTS

Direction des collections et des relations avec les musées québécois
T. 418 643-2158 poste 796
collections@mcq.org

Les propositions de dons doivent être expédiées :

par courriel : collections@mcq.org
ou par la poste  :

Les Musées de la civilisation 
Service des collections 
16, rue de la Barricade 
C. P. 155, succ. B
Québec (Québec)  G1K 7A6

Les Musées de la civilisation favorisent les acquisitions par voie de donation.

Veuillez noter que les Musées de la civilisation ne sont pas mandatés pour faire l'évaluation monétaire des pièces.

Les collections des Musées de la civilisation sont porteuses d'une riche histoire, complexe et dynamique qui nourrissent et alimentent la réflexion sur notre société et la place du Québec dans le monde.

– Faire un don aux Musées –


Vous conservez des objets et des documents que vous souhaitez offrir aux Musées de la civilisation?

Le traitement des offres pourrait cependant connaître un certain délai pouvant s'étendre jusqu'à un an.

En savoir plus

- Consultation et recherche -


Découvrez une partie de nos collections en effectuant de la recherche en ligne ou par la consultation sur place.

Prenez note du moratoire actuel jusqu'en 2018.

En savoir plus

- Demandes de prêts -


Pour une demande de prêt, compléter les documents et envoyer le tout à : 
collections@mcq.org
T. 418 643-2158 poste 796

En savoir plus