CITÉS BIDON : DES MINIATURES QUI FONT RÉFLÉCHIR EN GRAND!

mardi 31 mars 2015

Pour la première fois à Québec, découvrez les scènes miniatures d'environnements humains talentueusement créés par l'artiste Karine Giboulo dans l'exposition Cités Bidon présentée au Musée de la civilisation du 1er avril 2015 au 10 janvier 2016.

Cités Bidon
Des miniatures qui font réfléchir en grand!

Pour la première fois à Québec, découvrez les scènes miniatures d'environnements humains talentueusement créés par l'artiste Karine Giboulo dans l'exposition Cités Bidon présentée au Musée de la civilisation du 1er avril 2015 au 10 janvier 2016. Alcoa est partenaire de la programmation des expositions du Musée de la civilisation.

Karine Giboulo se penche sur la croissance effrénée des bidonvilles et du fossé qui ne cesse de se creuser entre les pauvres et les riches. Son art recrée l'univers des bidonvilles et de leurs habitants notamment ceux qu'elle a pu voir en Haïti et en Inde.

Le directeur général des Musées de la civilisation, M. Michel Côté, a souligné que « en plus de faire un travail de création remarquable, cette artiste réussi à faire basculer l'enchantement que provoque ses miniatures vers une sérieuse réflexion sur notre surconsommation et sur les conséquences qu'elle entraîne ».

D'un côté de l'exposition, l'œuvre Village Démocratie – véritable nom d'un bidonville en périphérie de Port-au-Prince – représente le clivage Nord-Sud. Au niveau inférieur, des pauvres s'amoncellent dans un bidonville, espérant travailler en ville. Pour survivre, ils doivent se débrouiller avec les déchets des plus riches. Caricaturés par de grosses marmottes, les gens du Nord consomment impunément du haut de leur tour d'ivoire. En juxtaposant ces univers et par un savant jeu de miroirs, cette œuvre nous renvoie inévitablement à nos propres comportements.

De l'autre côté de la salle, se déploie l'œuvre City of Dreams (Cités des rêves) représentant la concrétisation des conséquences des migrations urbaines sans aucune  référence à une ville en particulier. L'installation principale est formée de deux points d'ancrages au sol, d'un côté un champ et de l'autre une mine, qui se rejoignent au centre dans une ville suspendue, où la population migrante vit littéralement en flottement. Dans plusieurs des scènes qui composent l'œuvre, on voit les cultivateurs quitter leur campagne pour rejoindre le rêve occidental de la consommation. Ils espèrent améliorer leur sort. Déshumanisés par le travail abrutissant des usines, ils deviennent eux-mêmes des produits, utilisés par les patrons et les consommateurs du Nord. Le rêve en couleurs vire en abri de fortune, en salaire de misère, en précarité perpétuelle. Un rêve ayant comme finalité un retour à la terre grinçant, caractérisé par une pile de déchets compactés.

Une œuvre évolutive aux fins exclusives de l'exposition

Le centre de l'exposition est réservé à Ville à modeler une œuvre collective, élaborée sur le thème des villes fantômes, en référence à celles construites en Chine, en Espagne et en Irlande pour donner du travail et en prévision d'un fort afflux de la population - qui ne s'est jamais produit- et qui sont pratiquement laissées à l'abandon. Karine Giboulo a construit les décors – tours d'habitations, autoroutes, parcs publics – de cette œuvre mais elle laisse le soin aux visiteurs de leur donner une âme en façonnant des habitants en pâte à modeler. Une œuvre autonome et évolutive!

Karine Giboulo : une artiste globetrotter

Karine Giboulo est native de Sainte-Émilie-de-l'Énergie dans Lanaudière. Elle transmet son questionnement sur le mode de fonctionnement de notre société par le biais de la peinture, d'œuvres sur papier et de la sculpture. Depuis les dernières années, elle a participé à de nombreuses expositions individuelles et collectives au Canada et aux États-Unis. Karine Giboulo est lauréate du prestigieux prix Winifred Shantz 2011 en céramique.

Ne manquez pas l'exposition Cités Bidon, une exposition qui suscite réflexion et enchantement chez les petits et les grands. Au Musée de la civilisation du 1er avril 2015 au 10 janvier 2016.

– 30 –

Relations de presse :
Québec   Agnès Dufour, 418 528-2358; courriel : adufour@mcq.org
Montréal –  Rosemonde Gingras, 514 458-8355; courriel : rosemonde@rosemondecommunications.com

– Musée de la civilisation –

85, rue Dalhousie
Québec (Québec) G1K 8R2
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031

– Musée de l'Amérique –
francophone

2, côte de la Fabrique
Québec (Québec) G1R 3V6
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031