Ici Londres, c'est au Musée de la civilisation à Québec!

samedi 19 mai 2018

Les Beatles, David Bowie, les Sex Pistols, Twiggy, Jo Gordon, et Paul Smith font partie de ces mouvements, de ces forces créatrices qui ont permis à la ville de Londres de renaître de ses cendres à partir des années 1950. Le Musée de la civilisation consacre une exposition d'envergure internationale à cette capitale culturelle effervescente, du 17 mai 2018 au 10 mars 2019.

QUÉBEC, le 16 mai 2018 - Le Musée a choisi de présenter la créativité de Londres, de l'après-guerre à nos jours. Depuis 1950, la capitale britannique a connu des moments forts qui ont donné naissance à des mouvements, des courants ou à des modes dont les créateurs du monde entier se sont inspirés et s'inspirent encore, et qui ont influencé de nombreuses générations. Aujourd'hui encore, la force créative des Londoniens étonne, charme et parfois choque!

Au plancher, une carte de Londres guide les pas des visiteurs. Au centre de la salle, une maquette représentant la « City of London » agit comme carrefour pour partir à la découverte des quartiers de création dont Chelsea, berceau de la mini-jupe et du mouvement punk, Soho, lieu d'excès, d'excentricité et surtout de contrastes, Abbey Road, où la Beatlemania ne dérougit pas et East End, revitalisé par le père du pop art, Papa Pop Hamilton, qui a influencé des générations d'artistes comme les Young British Artists des années 1990. Il y a également des endroits indissociables de ce bouillonnement artistique comme la Whitechapel Gallery, le Southbank Center et le Royal Academy of Arts. Ville dedualité et de tous les écarts, Londres vibre autant à travers la monarchie qu'à travers la musique punk.

À l'heure du numérique, le Musée de la civilisation bonifie l'expérience du visiteur avec sa nouvelle application Mon MCQ. Le visiteur bénéficie d'informations supplémentaires grâce à une narration de Geneviève Borne, grande passionnée de Londres et porte-parole de l'exposition qui incarne la voix de la ville, et par la réalité augmentée donnant vie à plusieurs objets. Par exemple, en cadrant le gilet des Sex Pistols, leur musique endiablée est déclenchée; en passant devant les œuvres de John Lennon on entend Give peace a chance, tandis que la photo du célèbre mannequin Twiggy s'anime de pictogrammes des années 1950 sur un air bien connu de Tom Jones. Même le véritable taxi londonien, prêté par le Pub St-Alexandre, livre certains de ses secrets grâce à cette technologie!

Citations :

« Avec cette exposition, le Musée de la civilisation démontre combien l'audace qui le caractérise depuis maintenant 30 ans est toujours aussi puissante. Ici  Londres est à l'image de cette capitale déjantée, c'est-à-dire que la mise en valeur des objets amalgame tradition et modernité, pour en faire une réalisation originale et surprenante. Nous offrons ainsi au grand public une chance unique de découvrir, à travers des œuvres d'arts, des vêtements et des meubles toute l'influence de la création londonienne sur le monde avec ses échos sur notre société québécoise. »

Stéphan La Roche, directeur général, Musée de la civilisation

« C'est toujours avec bonheur que La Capitale collabore aux activités du Musée de la civilisation. Cette institution présente de grands événements culturels avec le souci de rester près des gens, et de transmettre le savoir au plus grand nombre. Ici Londres est d'ailleurs notre quatrième commandite avec le Musée. Nous avons en commun de vouloir demeurer accessibles et constamment proches des gens, et c'est ce qui crée notre intérêt de collaborer. »

Jean St-Gelais, président du conseil et chef de la direction de La Capitale

Faits saillants :

  • Parmi les prestigieux prêteurs figurent le Victoria and Albert Museum, la Tate Gallery, le Museum of London, British Council Collection, Arts Council Collection et le Museum of Liverpool;
  • Dans le corpus des objets phares de l'exposition, on compte :
    • Une murale tryptique du père de l'art abstrait britannique, Ben Nicholson (1894-1982) et créée pour le Festival of Britain;
    • Deux lithographies signées de John Lennon et l'un de ses costumes de l'époque des Beatles;
    • Un gilet, un habit et un ensemble à thé créés par Sir Paul Smith, reconnu pour ses rayures et qui a réinventé le complet masculin;
    • Un costume des Teddy Boy, créé par Hardy Amies, couturier officiel de la reine Élisabeth II;
    • Une chaise Mark II dessinée par Robin Day. Véritable icône du « design pour tous », elle est vendue à des millions d'exemplaires dans le monde;
    • Des vêtements signés par Vivienne Westwood, dont le fameux t-shirt de Johnny Rotten, le chanteur des Sex Pistols;
    • Un taxi londonien de 1967 prêté par le Pub St-Alexandre;
    • Un modèle réduit (échelle 1/5) d'un autobus à impériale dit Routemaster, important symbole de la capitale britannique.
  • Comme on prend un taxi ou un bus pour visiter Londres, des visites guidées seront offertes. Celle « taxi » dure 15 minutes, tandis que la visite « bus » dure 30 minutes (voir communiqué);
  • La cour intérieure accueillera un « house band » tout l'été. De plus, une série de conférences et du cinéma sont prévus pour l'automne (voir communiqué);
  • Pour la durée de l'exposition, le campanile du Musée de la civilisation s'est transformé en Big Ben et un London Double Decker aux couleurs de l'exposition sillonnera les rues du Québec;
  • Dès le 21 juin, sous des airs de cabine téléphonique, une porte virtuelle permettra de rencontrer les principaux acteurs de la conférence de Québec de trois endroits différents : le premier ministre du Royaume-Uni, Sir Winston Churchill, au Musée de la civilisation, le président Theodore Roosevelt au Château Frontenac et le commandant Stanislas Déry au Musée naval de Québec;
  • Un menu spécial d'inspiration britannique est offert au bistro du Café 47 et dans la cour intérieure;
  • Quatre capsules ont été réalisées à Londres avec Geneviève Borne. Elle nous fait découvrir la ville à travers les sens : Voir Londres, Entendre Londres, Goûter Londres et Toucher Londres. Regardez : www.youtube.com/user/mcqpromo;
  • La Boutique du Musée et son emplacement satellite offriront des produits exclusifs et totalement londoniens pour toute la durée de la présentation. À découvrir pour des souvenirs et des cadeaux inédits;
  • Concocté par l'historien David Mendel, un parcours permet de découvrir les influences britanniques sur Québec à une dizaine d'endroits.

Ici Londres est une exposition conçue et réalisée par le Musée de la civilisation présentée par La Capitale Assurance et services financiers avec la participation d'Air Transat, de l'Office du tourisme de Québec, du Fairmont Le ChâteauFrontenac à titre d'hôtel officiel et du quotidien Le Soleil.

Liens connexes :
Musée de la civilisation : www.mcq.org et www.youtube.com/user/mcqpromo

SOURCE Musée de la civilisation

Renseignements – Relations de presse

Québec :

Agnès Dufour, 418 643-2158, poste 433, courriel : agnes.dufour@mcq.org; Rébecca Salesse, 418 643-2158, poste 206, courriel : rebecca.salesse@mcq.org;

Montréal :

Rosemonde Gingras, 514 458-8355, courriel : rosemonde@rosemondecommunications.com

– Musée de la civilisation –

85, rue Dalhousie
Québec (Québec) G1K 8R2
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031

– Musée de l'Amérique –
francophone

2, côte de la Fabrique
Québec (Québec) G1R 3V6
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031