Eeyou Istchee : une invitation à vivre le territoire

jeudi 7 avril 2022

Une mise en valeur immersive de la culture crie au Musée de la civilisation

Se transporter virtuellement à plus de 600 km au nord de Québec, vers le vaste territoire d' Eeyou Istchee au moment où la communauté crie de Waswanipi prend une pause du quotidien pour le Goose Break, et devenir le témoin privilégié de ces vacances printanières marquées par le retour des bernaches, voilà l'essence même de la toute nouvelle expérience immersive Eeyou Istchee : une invitation à vivre le territoire proposée par le Musée de la civilisation, en collaboration avec la Boîte Rouge VIF. Présenté jusqu'au 5 septembre 2022, ce projet est réalisé grâce au soutien financier du ministère de la Culture et des Communications. 

Le Goose Break représente un temps d'arrêt et de réjouissances pour les Cris. Les familles se rassemblent pour célébrer l'importance de leur territoire et de leurs traditions. Au printemps 2021, Ian Saganash a documenté ce moment en famille à leur camp de chasse afin de témoigner de la vivacité de la culture crie et de la faire rayonner à travers le Québec.

Plus qu'une simple projection, Eeyou Istchee : une invitation à vivre le territoire se veut une véritable immersion pour le visiteur qui, bien installé sous un dôme de 7 mètres de diamètre, s'imprègne de l'atmosphère du Goose Break et se voit accueilli dans l'intimité de la famille grâce à un dispositif de diffusion d'images en 360 degrés. Comme s'il y était, il assiste à la mise en place minutieuse des appelants sur le lac, à la patiente attente des chasseurs traquant la bernache avant de revenir vers le camp où seront plumées et apprêtées les prises sous l'œil aguerri de la grand-mère, gookum Maggie. Les ainés profitent en effet de ce rassemblement pour transmettre leurs connaissances aux plus jeunes qui les observent et les écoutent avec beaucoup de respect. Quant aux petits enfants nés dans l'année, on les prépare dans le mîkowâhp (le tipi) à la touchante cérémonie des premiers pas.

Chaque scène étant extrêmement riche d'éléments propres à la culture crie et au Goose Break, au sortir de la projection, le visiteur est invité à se munir d'une tablette numérique lui permettant de découvrir ces éléments et de les approfondir.

Citation
« Ce projet nous a immédiatement emballés car, en plus d'être en adéquation parfaite à notre mandat qui met l'être humain au centre de nos préoccupations, il nous permet d'être les témoins du caractère vivant de traditions millénaires, perpétuées dans l'univers chaleureux de la famille. Les visiteurs gagneront à connaître davantage cette culture et à entendre cette langue de Eeyou profondément ancrées dans ce territoire appelé Eeyou Istchee. Je remercie sincèrement la famille de Ian Saganash et la communauté crie de Waswanipi de nous ouvrir aussi généreusement les portes de la culture crie ».  - Stéphan La Roche, président-directeur général
 

Faits saillants:

Idée originale de la Boîte rouge VIF, partenaire de contenu de longue date du Musée notamment pour l'exposition permanente C'est notre histoire. Premières Nations et Inuit du XXIe siècle

Dans la langue crie, l'expression Goose Break n'existe pas. Prendre des vacances pour chasser la bernache au printemps est un concept moderne. Traditionnellement, on parle plutôt de Niski pisim, le mois des bernaches.  

Les saisons traditionnelles cries ne sont pas figées dans le temps. Leur durée varie d'une année à l'autre, selon les mouvements de la nature.

La terre sur laquelle est située le camp appartient à la famille de Ian depuis plus de 50 ans. Le camp est à environ 1 heure de route de Waswanipi, au bord d'un petit lac.

La cérémonie des premiers pas se fait toujours à l'aube. Tous les petits sont vêtus d'un habit traditionnel et tiennent dans leurs menottes l'objet caractérisant, traditionnellement, les responsabilités propres à leur genre. Le ramassage de bois et la chasse sont symbolisés respectivement par une petite hache pour les fillettes et par un petit fusil pour les garçons.

 

Liens connexes :

La Boite rouge VIF : laboiterougevif.com
Waswanipi : waswanipi.com

 

Relations de presse :

Québec :
Anne-Sophie Desmeules : 418 643-2158, poste 208; courriel : anne-sophie.desmeules@mcq.org
Agnès Dufour : 418 643-2158 poste 433; courriel : agnes.dufour@mcq.org

Montréal :
Rosemonde Gingras : 514 458-8355; courriel : rosemonde@rosemondecommunications.com

- Relations de presse -


Agnès Dufour
418 643-2158, poste 433
adufour@mcq.org

Anne-Sophie Desmeules
418 643-2158, poste 208
anne-sophie.desmeules@mcq.org

Montréal
Rosemonde Gingras
514 458-8355
Courriel

– Musée de la civilisation –

85, rue Dalhousie
Québec (Québec) G1K 8R2
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031