René et Lévesque : portrait intime d'un personnage plus grand que nature

mercredi 16 novembre 2022

Qu'on ait connu René Lévesque à travers les cours d'histoire du Québec ou en plein cœur de la campagne référendaire de 1980, cette figure charismatique de la politique québécoise continue de fasciner et d'attirer. À la simple évocation de ce nom familier, on sait qu'il porte en lui une partie de notre histoire nationale, identitaire.

Pour marquer le 100e anniversaire de sa naissance, le Musée de la civilisation présente, jusqu'au 4 septembre 2023, l'exposition René et Lévesque, qui bénéficie d'un apport considérable des citoyen.ne.s, avec le prêt d'objets personnels en lien avec la vie de Lévesque et des archives inédites. Cette exposition a été réalisée en collaboration avec la Fondation René-Lévesque. Elle s'inscrit dans le cadre de l'Année Lévesque, une initiative de la Fondation présentée par Québecor, en collaboration avec Hydro-Québec et avec la participation financière du gouvernement du Québec.

 

Au-delà du politicien, que sait-on vraiment de lui ? Les jeunes générations sont très peu au fait de sa carrière de journaliste, de correspondant de guerre pour l'armée américaine et des jalons de son ascension en politique. Et peu de Québécois.es connaissent sa tumultueuse enfance et adolescence ainsi que son saut dans la vie d'adulte comme un jeune homme différent, ultra brillant et effronté. René et Lévesque, c'est la rencontre entre l'homme intime et l'homme public, et par ces reflets croisés, le visage moins connu de celui dont le legs social, politique et culturel teinte encore la société québécoise.

 

Citations

« René et Lévesque, c'est une exposition forte et sensible, tout en nuances, à l'image de cet homme à la personnalité et au parcours uniques. Elle permettra à ceux et celles qui l'ont connu de le voir sous un angle différent, aux générations plus jeunes de le découvrir et à chaque personne de nourrir, à sa façon, son amour pour le Québec. » - Stéphan La Roche, président-directeur général, Musée de la civilisation

 

« En s'associant au Musée de la Civilisation pour la tenue de cette exposition, la Fondation René-Lévesque a souhaité offrir aux Québécois.es, de toutes les générations, des clés d'interprétation diverses permettant d'aller encore plus loin dans la connaissance d'un être d'exception, qui aura été bien plus qu'un grand personnage politique, mais aussi un être humain original et complexe qui n'a pas fini de nous inspirer. » - Martine Tremblay, vice-présidente du conseil d'administration de la Fondation René-Lévesque
 

Quatre zones composent l'exposition René et Lévesque, chacune mettant en lumière une étape de sa vie : son enfance en Gaspésie et le développement de son intérêt pour la lecture et l'écriture; sa carrière de journaliste et de correspondant de guerre pour l'armée américaine; son passage vers la politique et, finalement, son legs social, politique et culturel qui teinte toujours notre société.

 

Plusieurs objets significatifs lui ayant appartenu, pour la plupart jamais dévoilés, ainsi que des archives peu diffusées sont réunis dans cette exposition, ce qui permet aux visiteur.euse.s un accès vrai et direct avec celui qui a marqué le Québec d'une manière indélébile. L'identité visuelle principale est issue de la direction artistique de l'artiste collagiste québécoise Katy Lemay, dont nous retrouvons dans le parcours quatre œuvres, en plus de l'affiche officielle de l'exposition.

 

Appel citoyen aux objets
Rappelons qu'afin de débusquer des trésors inédits liés à la vie de René Lévesque, le Musée de la civilisation a invité la population à participer à un appel à objets. Du 14 février au 14 avril 2022, près de 250 propositions ont été reçues. Cet engouement témoigne de l'intérêt encore vif pour ce grand personnage. Plus de 60 de ces objets, sur les 150 qui constituent le corpus de cette exposition, ont été retenus, évoquant ainsi le fort lien unissant René Lévesque et la population.

 

Des objets qui racontent des histoires. Quelques exemples :

  • Lettres intimes du jeune René à sa famille. Sa première année au Séminaire de Gaspé constitue une coupure importante avec sa famille. C'est par le train, qui longe la baie des Chaleurs, qu'il rejoint, seul, le petit établissement de 80 élèves. Il ne revoit les siens qu'aux Fêtes et aux vacances d'été. Tout au long de ses études sur la pointe gaspésienne, il entretient une correspondance avec sa famille, particulièrement avec son père Dominique et sa petite sœur Alice, dont quelques pièces sont présentées dans l'exposition et font voir ce côté particulièrement tendre de René Lévesque.
     
  • Manuscrit de la pièce de radiothéâtre Aux quatre vents (Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Peu de gens savent que le jeune étudiant a écrit quelques pièces de théâtre. Le manuscrit original du radiothéâtre Aux quatre vents est longtemps demeuré introuvable, le jeune frère de René Lévesque, Fernand, soupçonné de l'avoir subtilisé… Ce n'est que récemment que ce petit secret a été révélé lors de l'appel à objets.
     
  • Microphone de la station radiophonique CHNC (Radio CHNC, Paspébiac). À l'été de ses 15 ans, en 1938, René déniche un travail emballant à la station de radio de New Carlisle. Située tout près de la maison familiale, rue de Mountsorrel, elle a été fondée par le dentiste local, Charles Houde, dont le nom CHNC (Charles Houde New Carlisle) est encore utilisé aujourd'hui.
     
  • Lettre de réponse de René Lévesque à la jeune Nathalie Émond (prêt de Nathalie Émond (suite à l'appel à objets). En 1983, la jeune fille écrit au premier ministre pour lui faire part de ses ambitions politiques et de son souhait de le rencontrer. Encore aujourd'hui, elle demeure impressionnée par le fait que René Lévesque ait pris le temps de lui répondre.
     
  • Table de poker. René Lévesque est un fervent joueur de cartes. 15 minutes de disponible ? Une partie de poker s'impose ! Lors de l'appel à objets en février 2022, un employé de la sécurité du Musée révèle à l'équipe qu'il joue régulièrement sur la table de jeu de M. Lévesque. Probable ? Après vérification, c'est le petit-fils de Claude Morin, ami de ce gardien au Musée, qui en a la possession et qui en fait toujours bon usage !

 

Activité interactive Et si…

Et si René Lévesque ne s'était pas impliqué en politique, ou que son gouvernement n'avait pas fait les choix qu'il a faits ? Quel impact cela aurait-il sur nous aujourd'hui ? La Loi 101, la Loi sur financement des partis politiques, la nationalisation de l'électricité ?

Abordée sous un angle humoristique, l'installation interactive Et si… a pour objectif de faire prendre conscience au visiteur.euse que sa vie de tous les jours est teintée du legs de René Lévesque, permettant d'imaginer un Québec... quelque peu différent.

 

Une exposition « verte »
L'exposition René et Lévesque rencontre des objectifs de durabilité, de recyclage et de contrôle du cycle de vie des matériaux qui font partie des valeurs du Musée de la civilisation. 77 % des éléments mobiliers, qui représente plus de 85% des matériaux de la salle, sont issus du réemploi de l'exposition Générosité. Droit au cœur, présentée précédemment, et d'autres projets internes. Notons que c'est sous le gouvernement du premier ministre Lévesque, en 1979, que fut créé le ministère de l'Environnement, après tout!
 

À propos de l'Année Lévesque et de la Fondation René-Lévesque
L'Année Lévesque est une initiative de la Fondation René-Lévesque présentée par Québecor, en collaboration avec Hydro-Québec et avec la participation financière du gouvernement du Québec. De juin 2022 à juin 2023, elle consiste en une série d'activités et d'initiatives de commémoration à la mémoire de René Lévesque, dont c'est le 100e anniversaire de naissance le 24 août 2022.

En mettant en valeur René Lévesque et son héritage, la Fondation René-Lévesque soutient la recherche, la diffusion et la publication et octroie, annuellement, des bourses aux étudiant.e.s. Elle est reconnue comme organisme de bienfaisance par l'Agence de revenu du Canada.

 

Plus d'informations : fondationrene-levesque.org

 

– 30 –

 

 

Relations de presse :

Québec

Anne-Sophie Desmeules : 418 643-2158, poste 208; courriel : anne-sophie.desmeules@mcq.org
Agnès Dufour : 418 643-2158, poste 433; courriel : agnes.dufour@mcq.org

Montréal
Rosemonde Gingras : 514 458-8355; courriel : rosemonde@rosemondecommunications.com

- Relations de presse -


Agnès Dufour
418 643-2158, poste 433
adufour@mcq.org

Anne-Sophie Desmeules
418 643-2158, poste 208
anne-sophie.desmeules@mcq.org

Montréal
Rosemonde Gingras
514 458-8355
Courriel

– Musée de la civilisation –

85, rue Dalhousie
Québec (Québec) G1K 8R2
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031