jusqu'au 20 août 2017


La colonie retrouvée


Exposition - Musée de l'Amérique francophone

- Lieu -

Musée de l'Amérique francophone

2, côte de la Fabrique
Québec (Québec)  G1R 3V6
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031

Directions

Musée de l'Amérique francophone

Musée de l'Amérique francophone

2, côte de la Fabrique
Québec (Québec)  G1R 3V6
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031

Directions

- Date -

jusqu'au 20 août 2017

- Tarifs -

Tarifs

Adultes
8 $
Aînés (65 ans et plus, avec carte)
7 $
Étudiants (avec carte)
5,50 $
12 à 16 ans
2 $
11 ans et -
0 $

Consulter
les prix

Adultes
8 $
Aînés (65 ans et plus, avec carte)
7 $
Étudiants (avec carte)
5,50 $
12 à 16 ans
2 $
11 ans et -
0 $

La colonie retrouvée

Première France d'Amérique (1541-1543)
 

La colonie retrouvée retrace l'histoire de la première France d'Amérique à travers les artefacts trouvés et les recherches effectuées au site archéologique Cartier-Roberval.

L'exposition explore une page inédite de l'histoire québécoise, l'établissement de la toute première colonie française en Amérique, au milieu du xvie siècle, 60 ans avant l'arrivée de Champlain.

L'exposition s'intéresse à une période cruciale, mais pourtant oubliée de l'histoire québécoise. Elle remet en question des versions historiques traditionnelles.

Une nouvelle histoire

Dès le début de la visite, l'exposition rappelle l'histoire populaire de Jacques Cartier, celle véhiculée dans les manuels scolaires à propos de ce héros national consacré « le découvreur du Canada ». Ce serait donc au cours de ses deux voyages, en 1534 et 1535, qu'il aurait pris possession du territoire au nom du roi de France.

Mais qu'en est-il de Jean-François de La Rocque de Roberval?

Bâtir un établissement durable en Canada

En 1541, le roi François Ier mandate Jean-François de La Rocque de Roberval pour prendre les commandes d'un projet colonial d'envergure. Le promontoire du cap Rouge semble prédestiné. En 2005, la terre révèle le passage de ces explorateurs par le biais de la découverte d'un petit tesson de faïence italienne. Jacques Cartier était alors demeuré au sein de l'expédition pour ses talents d'habile navigateur.

Pourquoi les historiens sont-ils moins bavards sur ce voyage?

Des artefacts témoins de la vie sur le promontoire du cap Rouge

Nobles, roturiers, militaires, gens de métier et prisonniers, c'est une microsociété française, avec toute la hiérarchie qui la caractérise, qui surgit en pleine forêt. Les artefacts trouvés sur le site témoignent de cette vie :

  • Tessons de verre
  • Manches d'ustensiles
  • Boutons plaqués d'argent
  • Perles ornant des vêtements
  • Fragments d'une cotte de mailles
  • Pion de jeu de dames et de trictrac
  • Traces de troc avec les Amérindiens
  • Et encore plus.

Au programme de l'exposition : récit sonore, créations vidéo uniques, première représentation du fort, scénographie multimédia et une centaine d'objets du xvie siècle.

Fouilles archéologiques

Six ans de recherches et trois saisons de fouilles archéologiques

En 2005, la découverte d'un tesson de faïence italienne, datant de la Renaissance, sur le promontoire du cap Rouge sème tout un émoi. 

Les recherches qui s'ensuivent, menées sur le site archéologique Cartier-Roberval, permettent d'exhumer plus de 6 000 artefacts. 

Cette magnifique exposition est l'aboutissement de trois saisons de fouilles intensives sur le site et de six ans de recherches menées par des experts, issus de vingt disciplines scientifiques.

Une coréalisation de la Commission de la capitale nationale du Québec et des Musées de la civilisation.

En 1540, le roi François 1er décide d'étendre son royaume jusqu'au Nouveau Monde. C'est au cap Rouge que sera établie la première colonie française d'Amérique. En compagnie de guides-archéologues, découvrez l'épopée méconnue de ces centaines d'hommes et de femmes qui ont fait battre le cœur de la France de ce côté-ci de l'Atlantique, entre 1541 et 1543.

En raison de la fragilité des vestiges, l'activité pourra être annulée en cas de pluie.
 

Du jeudi au dimanche, du 4 au 28 août 2016.
10 h à 15 h 30
À l'heure pile et à la demie de l'heure
Gratuit

Plus d'informations sur le site du mois de l'archéologie

- NOTES -

Langue(s) : Français, Anglais

Services reliés Services reliés

Application mobile
Gratuit

Voir tous les services reliés