Découvrez


La chapelle


Patrimoine architectural - Musée de l'Amérique francophone

- Lieu -

Musée de l'Amérique francophone

2, côte de la Fabrique
Québec (Québec)  G1R 3V6
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031

Directions

Musée de l'Amérique francophone

Musée de l'Amérique francophone

2, côte de la Fabrique
Québec (Québec)  G1R 3V6
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031

Directions

- Date -

Samedi et dimanche, de 10h à 17h

- Tarifs -

Tarifs

Adultes
8 $
Aînés (65 ans et plus, avec carte)
7 $
Étudiants (avec carte)
5,50 $
12 à 16 ans
2 $
11 ans et -
0 $

Consulter
les prix

Adultes
8 $
Aînés (65 ans et plus, avec carte)
7 $
Étudiants (avec carte)
5,50 $
12 à 16 ans
2 $
11 ans et -
0 $
À quelques pas de la Porte Sainte, une magnifique chapelle historique témoigne de la richesse du patrimoine religieux du Séminaire de Québec.

Une chapelle qui traverse le temps

En 1750, une première chapelle est édifiée sur le site. Incendiée en 1888, elle est reconstruite d'après les plans de l'architecte Joseph-Ferdinand Peachy (1830 – 1903). On procède à sa bénédiction en 1900. On y célèbre quotidiennement la messe, en plus des vêpres, le dimanche. Le culte rassemble les prêtres, les séminaristes, les professeurs, les élèves du Petit Séminaire et les étudiants de l'Université Laval.

Son architecture vaut le détour. Son intérieur de style Second Empire ressemble à celui de l'église de la Trinité, à Paris. On y trouve un maître-autel et des autels secondaires en marbre blanc, ainsi que des boiseries en cerisier rouge.

Désacralisée depuis 1992, la chapelle fait aujourd'hui partie du Musée de l'Amérique francophone. Elle vibre au son de concerts et on y anime des conférences. Elle demeure un lieu exceptionnel à découvrir.

À ne pas manquer

  • L'orgue Casavant, fabriqué en 1930.
  • L'orgue Richard, reconstruction exacte de l'orgue français de la cathédrale de Québec, fabriqué en 1753 par le facteur Robert Richard, mais détruit en 1759 lors du siège de la ville.
  • Les autels des chapelles latérales, dessinés par Adolphe Garneau (1874 – 1962), prêtre et enseignant du Séminaire de Québec.
  • Les vitraux de saints et d'ecclésiastiques, réalisés par Wallace J. Fischer, artiste de la maison Leonard, première manufacture de vitraux à Québec.
  • Les reliques conservées à la chapelle, qui font partie de la plus importante collection de reliques au Canada. Quelques 600 d'entre elles ont été rapportées d'Europe par Mgr Joseph-Calixte Marquis (1821 – 1904), ancien élève du Séminaire et grand collectionneur.
  • La Madone aux anges, d'Antoine Dieu (1662 – 1727).
  • Saint Antoine de Padoue, de Murillo (1616 – 1682), dans la chapelle latérale située à gauche, près de la nef.
En partenariat avec la Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec.