jusqu'au 5 janv 2020


Curiosités du monde naturel


Exposition - MCQ - Grandes expositions

- Lieu -

MCQ - Grandes expositions

85, rue Dalhousie
Québec (Québec)  G1K 8R2
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031

Directions

MCQ - Grandes expositions

MCQ - Grandes expositions

85, rue Dalhousie
Québec (Québec)  G1K 8R2
T. 418 643-2158
S. F. 1 866 710-8031

Directions

- Date -

jusqu'au 5 janv 2020

- Tarifs -

Tarifs

Adultes (31+)22 $
18 – 30 15 $
12 – 177 $
11 ans et moins0 $
Familles45 $

AbonnésGratuit

Consulter
les prix

Adultes (31+)22 $
18 – 30 15 $
12 – 177 $
11 ans et moins0 $
Familles45 $

AbonnésGratuit

La théorie de l'évolution de Charles Darwin a changé notre conception du monde. De nombreux autres grands naturalistes, explorateurs, collectionneurs ou même artistes ont contribué à l'avancement des sciences naturelles et à la création des premiers musées.

Cette exposition, conçue et réalisée par le Musée d'histoire naturelle de Londres, a été adaptée par le Musée de la civilisation.

Photo : Reproduction de squelette de moa, © The Trustees of the Natural History Museum, London

Squelette de tigre à dents de sabre, météorite de Mars, page manuscrite de l'Origine des espèces de Charles Darwin, améthyste maudite, momie de chat : ces curieux trésors font partie des prestigieuses collections du Musée d'histoire naturelle de Londres. À ces 200 objets exceptionnels s'ajoutent quelques spécimens d'ici, tels qu'un squelette de béluga, des fossiles du site patrimonial de Miguasha, et des minéraux uniques au monde provenant du Mont St-Hilaire. Ces merveilles de sciences naturelles racontent l'aventure humaine de personnages curieux dans l'âme, dont l'histoire prend vie au fil de l'exposition.

Une installation surprenante au Musée tout l'été!

Huit bêtes imaginaires habiteront le toit du Musée cet été. Créatures fantastiques, contemplatives ou humoristiques, elles sont le fruit de la créativité d'artistes populaires de partout au Québec. Un appel a été lancé par le Musée de la civilisation à tous les artistes en art populaire afin de concevoir des bêtes imaginaires à partir de divers matérieux de récupération. Des oeuvres présentées, huit ont été retenues pour la présentation, dont une, le Pétosaure de Danielle Samson, de Saint-Éloi a été sélectionnée pour être intégrée aux collections nationales. 

Les bêtes fantaisistes sélectionnées seront mises en scène sur les terrasses extérieures du Musée de la civilisation, hommage aux artistes d'art populaire d'hier et d'aujourd'hui, gardiens de l'importance de préserver, transformer, donner une nouvelle vie.

Les huit créateurs sélectionnés se verront remettre une bourse de 400,00 $. De plus, au terme de l'exposition, le Musée de la civilisation fera l'acquisition d'une des huit œuvres, sélectionnée par un jury. Le grand lauréat recevra une bourse supplémentaire de 700,00 $.