Musée de l'Amérique francophone

Le Musée ouvrira ses portes à compter du 20 juin 2020. Plus de détails à venir.
Pavillon Camille-Roy, Séminaire de Québec. Photographe : Luc-Antoine Couturier

Transformation du Musée de l'Amérique francophone

Vers un nouveau complexe muséal

Le Musée de la civilisation a amorcé dans les derniers mois le vaste projet de transformation du Musée de l'Amérique francophone. Sous l'impulsion d'un don majeur de 5 M$ du grand mécène Roland Lepage, les premiers jalons devant mener vers 2024 à l'ouverture de la nouvelle Cité du Séminaire - ce nouveau complexe muséal - ont débuté.

Ce complexe attendu sera formé notamment d'un Musée du Séminaire, d'une Maison des Sciences et, enfin, de la Réserve, qui sera constituée d'espaces collaboratifs en archéologie, archives et livres anciens. L'ensemble permettra d'offrir à la collectivité un accès aux précieuses collections du Séminaire, mises en valeur de façon exceptionnelle.

Qu'advient-il des expositions?

Pour laisser place aux projets prévus au plan de transformation du Musée de l'Amérique francophone (MAF), les deux expositions qui y étaient jusqu'ici présentées, Mutations (2015) et Partir sur la route des francophones (2010) sont désormais terminées.

De nombreux visiteurs ont pu découvrir ces formidables expositions au cours des dernières années, de même que La colonie retrouvée (2013), qui a pris fin en septembre 2019.

Une nouvelle exposition permanente prévue pour 2023 prendra place au Musée de la civilisation, et sera l'occasion de revisiter le thème et l'esprit de cette dernière, qui aura permis de tracer notre ligne du temps collective.

Aucune exposition du Musée de la civilisation n'est touchée par ce changement.

Activités maintenues

Les activités de la programmation du Musée de la civilisation et les événements privés seront maintenus à la chapelle, tout comme les visites du site en période estivale ainsi que les activités du Centre de la francophonie des Amériques.

Également, la salle de consultation des archives au pavillon Jérôme-Demers demeurera accessible aux chercheurs, selon le même horaire.

L'occasion est unique de préserver un patrimoine d'une richesse exceptionnelle et de mettre en lumière une histoire humaine pour inspirer, éduquer et transformer la société.

Location de salles
Musée de l'Amérique francophone