Publications des Musées de la civilisation

Découvrez nos publications : des textes incisifs écrits par des auteurs reconnus et ponctués de témoignages d'experts pertinents, accompagnés d'une abondante sélection d'images exclusives. Salués par le grand public, nos livres et nos ouvrages sont le reflet de nos expositions, de nos collections et de notre savoir-faire.

Expositions

Mutation. Les métiers d'art au Québec depuis 1930.

Les métiers d'art au Québec sont l'expression de l'élan créateur de nombreux artistes et artisans québécois. Leur consacrer une exposition et un catalogue est l'occasion rêvée de montrer leur talent mais aussi leur présence dans nos patrimoines personnels autant que dans la collection nationale. Le Musée de l'Amérique francophone se fait ainsi l'écrin de belles œuvres témoignant de notre goût, de nos expressions artistiques, de notre sens esthétique et de notre identité.

Vous découvrirez dans la première partie de cet ouvrage, les causes historiques de ces mutations. Dans la seconde, Bruno Andrus, vous propose une vision matricielle inclusive qui place les métiers d'art au cœur de continuums croisés, allant des méthodes artisanales aux procédés industriels, de l'objet utilitaire à l'objet symbolique. Son discours se veut rafraichissant et devrait permettre au milieu des métiers d'art de mieux faire reconnaître la valeur et l'utilité de leur production, de soutenir leur évolution et d'assurer leur subsistance.
 

ANDRUS, Bruno, Mutations. Les métiers d'art au Québec depuis 1930, Québec, Musée de l'Amérique francophone et Musée des maîtres et artisans du Québec, 2015, 73 p.  20$

Lignes de vie

 

La publication éponyme de l'exposition Lignes de vie. Art contemporain des Autochtones d'Australie vous permettra de découvrir, en images et à travers les propos des auteurs, l'expression artistique contemporaine des Autochtones d'Australie fortement enracinée dans le territoire qui l'a nourrie. Ceux-ci entretiennent un dialogue sensible avec le monde et leur environnement et créent des œuvres contemporaines aux dimensions politiques et identitaires qui illustrent la vitalité de leur culture et de leur histoire.

Issus d'horizons variés, les auteurs vous convient à la découverte de collections uniques au monde et vous proposent des pistes d'interprétation pour apprécier l'importance de ces créations.

Abondamment illustré, ce ivre vous fera découvrir des œuvres d'une grande beauté ayant atteint un haut degré de symbolisme et révélant une profondeur et un raffinement insoupçonnés, tout en offrant des points de comparaison avec l'art autochtone du Québec et les réalités culturelles et politiques des Premiers Peuples

Lignes de vies. Art contemporain des Autochtones d'Australie, (sous la direction d'Anik Dorion-Coupal), Québec, Musées de la civilisation, 2015, 84 p. 29,95$.

Égypte magique

 

L'Égypte a de tout temps fasciné par ses réalisations architecturales et artistiques, ses rites funéraires et sa mythologie. La magie réglait la vie des anciens Égyptiens, des plus humbles à celle du pharaon. Ils croyaient que les livres de magie détenaient la clé pour comprendre l'Univers, que les dieux les avaient utilisé pour créer le monde et avaient offert ces pouvoirs magiques aux humains pour les soutenir dans leur existence. Laissez-vous envoûter par l'Égypte magique.

Égypte magique, Québec, Beaux-arts-Éditions / Musée de la civilisation, 2015, 66 p.  19.95 $

Les voitures hippomobiles de la collection Paul-Bienvenu

 

Les voitures hippomobiles de la collection Paul-Bienvenu vous propose un tour d'horizon de cette magnifique collection de voitures d'une autre époque. Un portrait de ce fervent collectionneur raconte comment Paul Bienvenu, intéressé depuis l'enfance par les chevaux et les voitures à chevaux a, pendant plus de 50 ans, collectionné des véhicules hippomobiles d'été et d'hiver. Ardemment recherchées, ces voitures ont non seulement été collectionnées avec passion mais elles ont été étudiées, documentées, restaurées, montrées, prêtées et ont même, à certaines occasions, participé à des compétitions d'attelage et des derbies. Certaines voitures de la collection Paul-Bienvenu ont aussi remporté des prix pour leur restauration.

L'intention bien arrêtée soutenant la quête de Paul Bienvenu était de préserver de l'oubli et de la destruction ces magnifiques voitures hippomobiles. Il a ainsi constitué une collection unique en Amérique du Nord. La donation de sa collection aux Musées de la civilisation a ensuite enrichi la collection nationale québécoise.

Au fil des pages, les Traîneaux Sainte-Catherine, Albany, les Carrioles, Berlines, Boghei, Sulkies et Rockaway voisinent les Ducs, Phaétons, Charrettes fines, Cabrouets, Calèches, les Omnibus et les Coach, etc. de la collection Paul-Bienvenu. Des auteurs, spécialistes des voitures hippomobiles ou de l'époque où elles ont circulé sur les routes du Québec, ont collaboré à cet ouvrage en mettant en valeur les voitures de la collection Paul-Bienvenu, en expliquant le contexte de leur fabrication et l'importance de cette collection ou en distinguant les différents types de voitures de cet ensemble. 

Zeus, Aphrodite, Poséidon, Dionysos… l'histoire et les exploits de ces dieux mythiques sont profondément ancrés dans la civilisation occidentale. Les récits — tels l'Iliade et l'Odyssée d'Homère — et les rites de la Grèce antique ont marqué l'imaginaire de nos sociétés, laissant leurs traces dans les arts, la littérature, le cinéma, le sport et le langage jusqu'à aujourd'hui encore. Miroirs de l'âme, les dieux grecs et romains possèdent un système de relations complexe et assument chacun un rôle bien spécifique. En plus d'interagir entre eux, ces dieux et ces déesses entretiennent des relations plus ou moins particulières avec les humains, tout en contrôlant leur univers religieux.

L'ouvrage Les maîtres de l'OlympeTrésors des collections gréco-romaines de Berlin, qui reprend le titre de l'exposition présentée au Musée de la civilisation de Québec en 2014-2015, met en scène et en contexte des œuvres et objets exceptionnels de la Collection d'antiquités des Musées nationaux à Berlin. À travers ces magnifiques sculptures de marbre, ces bronzes et ces céramiques, les dieux de l'Olympe nous sont révélés tels que les concevaient et les représentaient les artistes de la Grèce et de la Rome antiques. Cette épopée dans les dédales de la mythologie propose également un détour dans les sanctuaires qui étaient dédiés à ces « maîtres » de l'Olympe, ainsi qu'un aperçu des rituels qui leur étaient consacrés. Un voyage inoubliable au cœur des fondements de la civilisation occidentale!

Les maîtres de l'Olympe.Trésors des Collections gréco-romaines de Berlin. Beaux-Arts éditions, 116 p. — Prix : 24,95 $

Pierre Gauvreau a marqué le paysage culturel québécois et l'histoire du xxe siècle par ses créations multiformes et par les idées, les convictions et la vision du monde dont il imprégnait avec force tout geste créatif. Signataire du Refus global, peintre d'avant-garde, réalisateur d'émissions de télévision telles que Pépinot et CapucineD'Iberville et Rue de l'anse, auteur des téléromans Le temps d'une paixCormoran et Le volcan tranquille, qui ont marqué plusieurs générations, et jardinier passionné, Pierre Gauvreau était animé d'une insatiable soif de liberté d'être, de dire, de penser et de créer qui le poussait à explorer toujours plus loin. Cette conviction profonde motivera toute son existence, et ainsi, il se fera éclaireur, passeur de modernité.

La publication Pierre Gauvreau, passeur de modernité n'a pas de prétentions anthologiques ou de rétrospective, mais veut rendre compte de la vie et de l'œuvre considérable de ce créateur multiforme, méconnu à plusieurs égards. Complément parfait de l'exposition du Musée de la civilisation, Pierre Gauvreau. J'espérais vous voir ici, cette création parallèle, magnifiquement illustrée, présente les regards croisés d'une vingtaine de personnes ayant connu l'artiste et son œuvre, notamment des témoignages de Janine Carreau, Ray Ellenwood, Jeanette Biondi, Gilles Lapointe et Charles Binamé, et ajoute une page indispensable à l'histoire sociale et artistique du Québec contemporain.

Procurez-vous cette publication aux boutiques des Musées de la civilisation.

Pierre Gauvreau, passeur de modernité, par Hélène Dionne, et autres, Groupe Fides inc., 256 p. — Prix : 49,95 $

Les Halles, les grands boulevards... le cirque, le cinéma, le théâtre, les salons d'artistes, les jardins, les expositions universelles... le Chat Noir, le Moulin Rouge... les frères Lumière, Sarah Bernhardt, Toulouse-Lautrec, Rodin... autant d'êtres, de lieux et de choses qui évoquent toute l'effervescence du Paris de la Belle Époque, ville d'art, de plaisir et de divertissement! En prolongement de l'exposition Paris en scène. 1889-1914, présentée en 2013-2014 au Musée de la civilisation, un numéro hors série de Beaux Arts éditions — riche en textes captivants et magnifiquement illustrés — a été publié, permettant d'approfondir l'exploration de cette époque rêvée pour les arts et les innovations techniques.

En trois chapitres, « C'était la Belle Époque! », « La société des spectacles » et « Dans les coulisses de l'exposition », cette publication brosse un tableau impressionnant de l'époque, avec l'émergence d'une culture de masse et la naissance d'une nouvelle culture alliant loisir, divertissement populaire et consommation. Ces thèmes, traités par des historiens, des conservateurs et des journalistes de haut calibre, sont agrémentés d'illustrations et de photographies d'objets significatifs reliés au monde du spectacle, du cinéma, du théâtre, des fêtes foraines, des expositions universelles, mais aussi d'œuvres d'art remarquables.

Plongez dans le bouillonnement culturel qui a caractérisé le Paris de la Belle Époque en vous procurant votre exemplaire aux boutiques des Musées de la civilisation.

Paris en scène. 1889-1914, Beaux-Arts éditions, 82 p. — Prix : 14,95 $

Ce magnifique catalogue, publié lors de l'exposition Arts du Nigeria dans les collections privées françaises, présentée au Musée de la civilisation en 2012-2013, propose une incursion dans la riche production artistique du Nigeria, à travers un choix d'œuvres remarquables provenant de collections privées françaises. L'exceptionnelle sélection présentée dans cet ouvrage est le fruit du travail et de la passion du commissaire de l'exposition, Alain Lebas, qui, grâce à la générosité de 26 collectionneurs, a pu rassembler un ensemble unique de 187 superbes pièces provenant de 44 ethnies du Nigeria.

Des auteurs de renommée internationale ont été invités à nous faire découvrir le Nigeria, ses populations et leurs cultures diversifiées; la présentation de leur univers mythologique permet de mieux saisir la nature et l'importance des pièces sélectionnées. Puis, un retour historique sur l'apparition des pièces nigérianes sur le marché de l'art en France met en perspective plus de cinquante années d'intérêt et de collectionnement. Finalement, quatre collectionneurs chevronnés témoignent de leur passion et de l'émotion que suscitent en eux les œuvres d'art du Nigeria.

De très belles photos de la majorité des pièces présentées dans l'exposition, et signées Hughes Dubois, ne manqueront pas de ravir les amateurs aussi bien que les grands connaisseurs.

Pour offrir en cadeau ou pour vous-même, procurez-vous ce magnifique catalogue aux boutiques des Musées de la civilisation.

Arts du Nigeria dans les collections privées françaises, en collaboration avec la maison d'édition 5 Continents, 288 p. — Prix : 32,50 $

Cette superbe publication, éponyme de l'exposition internationale présentée au Musée de la civilisation en 2011-2012, montre la vie de la ville à travers les siècles, depuis ses origines jusqu'en 1871, alors qu'elle fut proclamée capitale de l'Italie. Caput mundi durant l'Empire romain, ville sainte à partir du Moyen Âge, Rome est aujourd'hui la Ville éternelle et demeure à jamais un lieu unique grâce à l'extraordinaire suite d'événements historiques, politiques, culturels et religieux dont elle fut le berceau, la protagoniste et le témoin.

Édité en collaboration avec la maison d'édition milanaise Silvana Editoriale, ce magnifique ouvrage est composé de textes écrits par d'éminents experts italiens et québécois, et est abondamment illustré de splendides images des objets présentés dans l'exposition. Les principaux moments et personnages de l'histoire de la ville y sont envisagés : des origines mythiques à la chute de l'Empire romain et au début du christianisme; du Moyen Âge à la Renaissance; du triomphe du Baroque à la Rome du Grand Tour, cela jusqu'en 1870, au moment de l'annexion de la ville à l'Italie. Cette publication propose ainsi un voyage fascinant à travers près de 300 trésors italiens et vaticanais : trouvailles archéologiques de la première importance, chefs-d'œuvre de sculpture et de peinture, dessins et tableaux exceptionnels, mosaïques, fresques magnifiques, objets d'orfèvrerie et somptueux vêtements. On y présente, pour chacun d'eux, une fiche descriptive complète permettant aux spécialistes comme aux amateurs d'approfondir leur connaissance de cette ville mythique.

Plongez au cœur de Rome, procurez-vous cette publication aux boutiques des Musées de la civilisation.

ROME. De ses origines à la capitale d'Italie, en collaboration avec la maison d'édition Silvana Editoriale, 264 p. — Prix : 29,99 $

Orteishuaniaquriouroorogold... Des mots bien différents, mais qui désignent le métal précieux par excellence : l'or. Par ses propriétés aussi surprenantes que les pouvoirs qu'on lui a accordés, l'or a permis la rencontre brutale mais extraordinairement productive des peuples qui ont construit l'Amérique d'aujourd'hui. Indiens, Africains, Européens et Métis ont tous contribué à travers l'alchimie du temps et des passions à forger le visage des nations et les paysages du territoire des Amériques. Des trésors préhispaniques aux merveilles de la technologie du xxie siècle, les utilisations de l'or n'ont eu de limites que celles de l'imagination des hommes.

Or des Amériques, un magnifique ouvrage solidement documenté et merveilleusement illustré, a été publié en complément de l'exposition éponyme présentée au Musée de la civilisation en 2008-2009. Sous la direction d'Hélène Dionne, ethnologue, cette publication, dont l'écrivain Dany Laferrière signe la préface, est composée de textes d'anthropologues, d'archéologues, d'un expert des cours boursiers de l'or, d'historiens et de géologues québécois, français, canadiens, états-uniens, irlandais, colombiens et espagnols. L'ouvrage raconte la passionnante saga de l'or des Amériques, depuis l'engouement qui a subjugué Christophe Colomb et les conquistadores espagnols, les amenant à découvrir, coloniser et exploiter les ressources du Nouveau Monde, jusqu'à l'exploration des plus récents gisements miniers découverts dans le Nord québécois.

Laissez-vous emporter par la fièvre de l'or, procurez-vous cet ouvrage aux boutiques des Musées de la civilisation

Or des Amériques, sous la direction d'Hélène Dionne, en collaboration avec les éditions du Septentrion inc., 208 p. — Prix : 15 $

L'ouvrage à l'origine de ce livre avait été réalisé dans le cadre de l'exposition Gratia Dei. Les chemins du Moyen Âge, présentée au Musée de la civilisation en 2003-2004. Plutôt qu'un catalogue, le livre avait été conçu comme une porte pour emprunter les « chemins du Moyen Âge » au fil des cinq thèmes de l'exposition : l'espace et le temps, la terre et les paysans, la ville et les marchands, les autorités, et les savoirs et les communications. L'actuelle version du livre, parue en 2013, est une adaptation en format poche de l'ouvrage original. L'auteur y signe un nouvel avant-propos contextualisant la réédition de cette publication remarquable, qui fait encore autorité en la matière.

Le parcours exceptionnel qu'y propose Didier Méhu, professeur d'histoire et d'histoire de l'art du Moyen Âge à l'Université Laval, est fortement ancré dans le second Moyen Âge, celui qui s'épanouit après l'an mil et marque l'Europe occidentale d'une profonde dynamique. Car le Moyen Âge « à la mode » est lumineux, fort différent du Moyen Âge ténébreux qui a dominé les consciences pendant longtemps. De l'Europe centrale au Pacifique, le Moyen Âge éclaire les rayons des librairies de ses « lumières », de ses « prouesses » et de sa « richesse ». Des paysans aux seigneurs, en passant par les troubadours et les chevaliers, de la révolution agricole à la naissance du livre, en passant par l'invention de la notation musicale, les écoles de Charlemagne et les grandes cathédrales, ce livre unique nous aide à mieux comprendre une civilisation différente de la nôtre, qui a tant façonné nos paysages et nos esprits.

Transposez-vous au Moyen Âge, procurez-vous ce magnifique livre aux boutiques des Musées de la civilisation.

Gratia Dei. Les chemins du Moyen Âge, par Didier Méhu, en collaboration avec la maison d'édition Groupe Fides inc., 206 p. — Prix : 11,95 $

Collections

 

Voyage au cœur des collections des Premiers Peuples vous fera découvrir des objets d'une beauté et d'une rareté insoupçonnées. Au fil des pages, vous irez à la rencontre de nations autochtones du Québec, du Canada, des États-Unis, de l'Amazonie et de l'Océanie. L'histoire de cette collection remonte à la Nouvelle-France avec des objets rapportés par les prêtres du Séminaire de Québec en mission dans diverses régions des Amériques et s'étend jusqu'à nos jours avec les plus récentes donations de collectionneurs passionnés de l'histoire et des modes de vies des Premiers Peuples. Laissez-vous séduire par une des collections les plus anciennes et les plus riches des Musées de la civilisation.

Voyage au cœur des collections des Premiers Peuples.(Sous la direction de Marie-Paule Robitaille) Musées de la civilisation,  Québec , Septentrion, 2014, 276 p.  (49.95 $)

Les Musées de la civilisation possèdent des collections d'une richesse inestimable, comportant quelque 225 000 artefacts. Pour la publication Objets de référence, les conservateurs des Musées se sont prêtés à un exercice audacieux : ils ont sélectionné, parmi tous ces trésors nationaux, 122 « coups de cœur », des objets phares qui se déclinent comme autant de références culturelles, racontant à leur manière plusieurs chapitres de l'histoire du Québec.

Objets utilitaires ou d'une beauté esthétique certaine, documents officiels, manuscrits originaux ou costumes d'apparat, objets de passion, de désir ou d'exception... Ils sont tantôt de précieux témoins de notre identité québécoise, tantôt des participants à la connaissance des cultures du monde. Mais tous ces trésors, photographiés sous plusieurs angles, illustrent l'art de vivre et le savoir-faire de leur époque. Une tunique innu-naskapi, une carte maritime de Samuel de Champlain ou la mitre de Mgr de Laval nous plongent au cœur de la Nouvelle-France; le fleurdelisé, premier étendard québécois, les moules à sucre ou la motoneige à hélice nous parlent d'identité, de métissage et d'innovation; les créations de designers et les œuvres d'art d'artistes contemporains nous montrent le talent florissant au Québec.

Découvrez le patrimoine matériel lié à la mémoire collective du Québec en vous procurant votre exemplaire de cette publication aux boutiques des Musées de la civilisation.

Objets de référence. 122 témoins de l'histoire, Les Éditions de l'Homme, 256 p. — Prix : 39,95 $

En 1753, le Chapitre de la cathédrale de Québec commande un orgue français pour accompagner les offices religieux. L'orgue est reçu et installé la même année, mais est détruit par la suite dans l'incendie de la cathédrale pendant les bombardements du siège de Québec, en 1759. En mai 2009, le Musée de la civilisation reçoit en donation l'orgue Juget-Sinclair, Opus 35, une réplique de l'orgue français de la cathédrale de Québec. Comment cet instrument a-t-il pu reprendre vie 250 ans après sa destruction? C'est le récit palpitant que nous propose Élisabeth Gallat-Morin, docteure en musicologie et auteure de la publication L'orgue de 1753 renaît de ses cendres.

Après de longues et minutieuses recherches, Mme Gallat-Morin découvre l'existence du contrat de vente de l'orgue original au Minutier central des notaires de Paris. Avec la complicité du réputé organiste et claveciniste Kenneth Gilbert, et de plusieurs autres organistes, la musicologue se lance alors dans une grande aventure dont le point culminant sera, dix ans plus tard, la reconstruction à l'identique de l'instrument disparu. Le magnifique ouvrage L'orgue de 1753 renaît de ses cendres, pour lequel Mme Gallat-Morin a reçu le prix Percy-W.-Foy de la Société d'histoire de Montréal, en 2013, est abondamment illustré par des documents d'archives, de la correspondance et des photos qui nous plongent au cœur de notre histoire musicale, jusqu'à la facture contemporaine de cet orgue. Il nous raconte cette reconstitution historique pleine de péripéties, qui permet aujourd'hui au public québécois d'entendre la musique et les sonorités qui résonnaient dans la capitale de la Nouvelle-France au xviiie siècle.

Publication en vente aux boutiques des Musées de la civilisation.

L'orgue de 1753 renaît de ses cendres, par Élisabeth Gallat-Morin, Musées de la civilisation, 87 p. — Prix : 24,95 $

Savoir-faire

L'évaluation Muséale

Ce guide méthodologique est un incontournable pour les professeurs et les étudiants en muséologie, mais également pour les professionnels des milieux muséal, patrimonial et du tourisme culturel qui sont intéressés par les retombées de l'évaluation. C'est en quelque sorte une boîte à outils permettant de sonder le pouls des publics, de disposer de moyens pour aller à la rencontre des visiteurs et de comprendre la portée de l'évaluation en présentant les principaux processus auxquels ont recours les évaluateurs en contexte muséal.

Les cas présentés ont été sélectionnés en fonction de leur exemplarité et de leur représentativité. Peu importe l'institution culturelle, l'objet d'étude ou le genre d'évaluation (formative, préalable ou sommative), des outils sont suggérés pour mener à bien l'évaluation : devis d'évaluation, questionnaires fermés, schémas d'entrevues ouvertes, grilles d'observation, journal de bord, etc. Tirés de la pratique professionnelle de Lucie Daignault (Ph. D. Éd., Université Laval / Université René-Descartes), responsable de l'évaluation au Musée de la civilisation, ces outils témoignent de 23 ans d'expérience professionnelle continue en évaluation muséale dans cet établissement reconnu comme l'un des chefs de file en la matière, tant au niveau national qu'international. L'auteure a d'ailleurs remporté, en 2013, le Prix d'excellence de l'Association des musées canadiens, dans la catégorie Recherche.   

L'évaluation muséale. Savoirs et savoir-faire, par Lucie Daignault, Presses de l'Université du Québec, 328 p. — Prix : 44,99 $

Les Musées et leurs publics

Pour qui les musées existent-ils ? Toutes les institutions muséales sont confrontées à cet enjeu fondamental qu'est la relation avec les publics. Pour remplir adéquatement leur mission, elles doivent analyser les comportements des visiteurs, s'interroger sur la portée de propositions culturelles, préciser leurs intentions… L'évaluation muséale s'est ainsi imposée de soi dans le monde muséal. Ses méthodes se sont affinées, ses terrains diversifiés, ses problématiques, élargies.

Cet ouvrage propose un bilan des connaissances accumulées par la pratique de l'évaluation et dégage des axes de réflexion clés :

  • Il dresse un bilan historique et critique des préoccupations et des problématiques qui ont alimenté le champ des recherches en évaluation depuis les premiers travaux de Gilman en 1911.
  • Il illustre les savoirs produits par l'évaluation au cours des 30 dernières années.
  • Il remet en question l'usage de l'évaluation dans les institutions muséales et, surtout, l'utilisation des résultats par les concepteurs et les décideurs.
  • Il expose l'incidence du numérique sur la pratique muséale, l'expérience muséale - celle de la visite - et les techniques d'évaluation.
  • Il jette un éclairage sur la sociologie des publics et les nouveaux indicateurs de la satisfaction.

L'ouvrage est enrichi d'un glossaire des concepts et des termes spécialisés les plus fréquemment utilisés en évaluation. Il permettra aux chercheurs en évaluation de mettre en perspective leurs travaux et aux praticiens du milieu muséal de s'interroger sur leurs opérations, sur leurs rapports avec la recherche, sur leurs savoirs et sur leur raison d'être.

Les Musées et Leurs Publics. Savoirs et Enjeux. Sous la direction de Lucie Daignault et Bernard Schiele, Presses de l'Université du Québec 2014, 390 pages

À la suite du décès, en 2010, de M. Roland Arpin, ancien directeur, le Musée de la civilisation a voulu souligner la contribution précieuse et marquante de ce grand penseur et pédagogue de la muséologie en publiant, en édition limitée, le livre Roland Arpin – Visions culturelles.

Cette publication propose une ligne du temps mettant en relief les étapes marquantes de la carrière de Roland Arpin, un mot d'introduction signé par Michel Côté, directeur général actuel du Musée de la civilisation, puis un bref historique du prix Roland-Arpin, décrivant son intention et les étapes qui ont mené à sa création, et rapportant ce que sont devenus les lauréats des dix premières années. Une sélection de textes de M. Arpin présente ensuite les grands traits de la pensée novatrice et, par certains aspects, audacieuse de cet éducateur, gestionnaire et muséologue. Le texte est ponctué de portraits et de photographies rappelant les grands moments de la vie du Musée de la civilisation sous sa gouverne. Le livre clôture sur une bibliographie sélective des écrits de Roland Arpin.

Téléchargez la publication numérique

Dès son ouverture, le Musée de la civilisation a marqué son intention d'explorer les grands courants de la société par une approche pluridisciplinaire, d'aborder les questions des cultures et des interrelations culturelles et de s'ouvrir à la communauté et au monde à travers une programmation thématique.

Riches en textes consistants et abondamment illustrés, les cahiers Idées et défis jettent un regard à la fois mémoriel, rétrospectif et prospectif, réflexif et démonstratif sur les productions et les réalisations du Musée depuis les 25 dernières années.

Chaque cahier regroupe une anthologie de textes de diverses sources, dont les auteurs sont des chercheurs universitaires, des spécialistes reconnus dans leur discipline, des vulgarisateurs, des artistes ou des communicateurs. Chacune de leurs contributions s'inscrit dans le cadre d'activités de recherche ou de réflexion liées à une exposition du Musée ou encore à des activités de médiation culturelle (conférences, colloques ou événements spéciaux).

On y retrouve les écrits de collaborateurs tels que Robert Lepage, Jean Daniel, Alice Ronfard, Léon Dion, Jean-Pierre Desaulniers, Albert Jacquard, Bernard Arcand, Henri Laborit, Lise Payette, etc.

La série Idées et défis comprend cinq cahiers thématiques : « Territoires et histoire du Québec », « Femmes », « Expressions et créations », « Cultures du monde », « Sciences et sociétés ».

Idées et défis

  • Idée originale et direction éditoriale : Michel Côté, directeur général
  • Coordination : Pierrette Lafond, Service de la recherche
  • Les Musées de la civilisation
  • 14,95 $
  • Également offert en coffret 64,95 $ 

Publications scientifiques

THEMA est une nouvelle revue internationale, interdisciplinaire et multilingue, avec comité de lecture, publiée par les Musées de la civilisation.

En savoir plus

La revue numérique Variations met à la disposition d'un large public les résultats des multiples recherches produites dans le cadre des nombreux projets institutionnels par des membres de l'équipe des Musées ou par des chercheurs externes.

En savoir plus

- Boutique du Musée -


85, rue Dalhousie
Québec (Québec)  G1K 8R2
Localisation
T. 418 643-9859
S. F. 1 866 710-8031
boutiquemail@mcq.org

Heures d'ouverture
12 h à 17 h, lorsque le Musée est ouvert.

- Faites une bonne affaire,
abonnez-vous ! -


Abonnez-vous aux Musées de la civilisation et bénéficiez en tout temps d'un rabais de 15 % dans nos boutiques, en plus de profiter de ventes annuelles et de nombreux autres privilèges.

En savoir plus sur les abonnements