Panoramiques : St-Pierre et du Porche

125
Vous avez besoin d'installer le plugiciel Adobe Flash pour voir ce contenu dans la page Web.

Télécharger Adobe Flash Player

Expansion des berges

Dès la fin du 17e siècle, pour pallier le manque d’espace à Place-Royale et pour favoriser le commerce par voie de navigation, on procède au remblayage des berges du fleuve en y déversant les déchets de construction, le fumier et divers matériaux. C’est ce qui explique qu’aujourd’hui, sur le pavé de la rue Saint-Antoine, des pierres plus sombres indiquent, en ondulant, l’emplacement des rives du fleuve à trois époques différentes.

En 1608, lorsque Samuel de Champlain et ses hommes arrivent à Québec, les berges sont situées très près de la falaise.

Vers 1700, le manque de terrain habitable se fait sentir. Les autorités obligent les riverains à combler les battures.

Vers 1800, les marchands, surtout anglophones, construisent de nombreux quais et transforment alors tout le front fluvial. Par la suite, les modifications concernent surtout le remplissage des espaces compris entre ces quais, ce qui étend encore davantage la surface du site.

Du 17e siècle à nos jours, les remblayages ont pour effet de quadrupler la superficie de la basse-ville.

Diaporama

Vous avez besoin d'installer le plugiciel Adobe Flash pour voir ce contenu dans la page Web.

Télécharger Adobe Flash Player

En savoir plus

Thèmes

Personnages historiques