Louis-Antoine de Bougainville (1729 - 1811)

1756-1759

Né à Paris en 1729, Louis-Antoine de Bougainville poursuit d’abord une carrière militaire en France. En 1756, il intègre l’état-major de Louis-Joseph de Montcalm et s’embarque pour Québec. Au milieu des combats, du fait que Montcalm et Vaudreuil sont constamment en désaccord, on l’envoie à la cour en 1758 pour rendre compte de la situation au ministre de la Marine, aussi responsable des colonies. Il revient à Québec l’année suivante, accompagnant quelques officiers et 300 nouveaux soldats réguliers.

En septembre 1759, Bougainville est aux commandes des troupes postées à Cap-Rouge : près de 3 500 soldats français réguliers et miliciens canadiens. À cette date, le haut commandement de l’armée française espère vivement une retraite des assiégeants qui risquent fortement d’être pris dans les glaces sur le chemin du retour s’ils ne font pas bientôt marche arrière. Bougainville veille quand même à ce que les ennemis ne débarquent pas dans les environs, sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, ni ne bloquent le chemin reliant Québec et Montréal. Le 13 septembre, en apprenant que les ennemis sont postés sur les plaines d’Abraham, il ordonne à ses troupes d’apporter du renfort. Sur place, consterné, il constate que les Britanniques ont déjà remporté la bataille. Avec ses troupes, il regagne Cap-Rouge et attend les dépêches de Montcalm et de Vaudreuil. Lorsqu’on l’informe que Vaudreuil privilégie, parmi plusieurs options envisagées, la reddition de Québec, il est étonné. Il ordonne alors à ses troupes de se cantonner à Jacques-Cartier (près de l’actuelle Neuville) et demeure impuissant devant l’avancée des Britanniques sur Trois-Rivières et sur Montréal en 1760.

Au terme des hostilités, Bougainville retourne dans la métropole pour faire carrière dans la marine française. Il réalise un tour du monde en 1766-1769 et participe à la guerre de l’Indépendance des États-Unis d’Amérique comme allié des révolutionnaires et ennemi de la Grande-Bretagne. Il décède à Paris en 1811.

SUGGESTION DE LECTURE

BOUGAINVILLE, L.-A. de. Écrits sur le Canada : mémoires, journal, lettres, Sillery, Septentrion, 2003.