Guy Carleton (1724 - 1808)

1759-1775

Guy Carleton naît en 1724, à Strabane en Irlande. Il commence sa carrière dans l’armée britannique en 1742. Puis il obtient le grade de quartier-maître général suppléant en 1759 et s’embarque pour Québec avec les troupes commandées par James Wolfe. Lors de la bataille des plaines d’Abraham, il est blessé et retourne en Grande-Bretagne avant la fin de l’année.

En guise de récompense pour sa participation à la conquête de la Nouvelle-France, Carleton reçoit le titre de lieutenant-gouverneur de Québec en 1766, puis ceux de capitaine en chef et gouverneur de Québec deux ans plus tard. Quelques brèves interruptions mises à part, il occupe ses fonctions de lieutenant-gouverneur pendant 30 ans.

Au tournant des années 1770, Carleton voyage en Grande-Bretagne. À son retour, il annonce la proclamation de l’Acte de Québec de 1774 aux habitants de la province de Québec. Le texte reconnaît certains droits spécifiques des francophones, comme celui de conserver leur langue et leur religion, le catholicisme. En raison de sa tolérance envers les habitants, Carleton reçoit leur soutien – tout particulièrement celui des miliciens francophones – lorsque des troupes révolutionnaires venues des Treize Colonies britanniques voisines assiègent Québec en 1775. Plus tard, la Couronne britannique remercie ce fervent loyaliste en lui accordant le titre de baron de Dorchester.

Guy Carleton meurt en Grande-Bretagne en 1808.