Samuel de Champlain (˜ 1567 - 1635)

1603-1635

Originaire de Brouage en France, Samuel de Champlain serait né vers 1567. Il est fils de navigateur et participe tôt à des voyages en mer :

C’est cet art [la navigation des mers] qui m’a dès mon bas âge attiré à l’aimer, qui m’a provoqué à m’exposer presque toute ma vie aux ondes impétueuses de l’océan et qui m’a fait naviguer et côtoyer une partie des terres de l’Amérique et principalement de la Nouvelle-France1.

Samuel de Champlain, lettre à la reine régente Marie de Médicis, 1613

Après avoir combattu durant les dernières guerres de religion en France dans l’armée d’Henri de Navarre, Champlain voyage probablement dans les Amériques espagnoles au tournant du siècle.

En 1603, Champlain accompagne le capitaine François Gravé du Pont, aux commandes d’une expédition de traite et d’exploration au Canada, ce qui l’amène à s’intéresser à la Nouvelle-France. En 1604-1607, il assiste Pierre Dugua de Mons et ses lieutenants en Acadie. Il prend alors part à la fondation de la colonie, à l’exploration des lieux et aux manœuvres de diplomatie entre Français et Amérindiens.

En 1608, Champlain dirige l’expédition de fondation de Québec et y hiverne pour la première fois. L’année suivante, il assiste ses alliés montagnais, algonquins et hurons dans un raid contre les Iroquois, équipée qui le mène au lac qui porte désormais son nom. Il participe à deux autres batailles en 1610 et en 1615.

Durant sa carrière canadienne, Champlain administre la colonie naissante, participe au recrutement de missionnaires et de colons, et s’engage activement dans la diplomatie avec les peuples amérindiens. Il explore les côtes de l’océan Atlantique, la vallée du Saint-Laurent, une partie des Grands Lacs et des actuels États de New York et du Vermont. Il défend la colonie et ses habitants.

Samuel de Champlain décède à Québec le 25 décembre 1635. Ses récits de voyage, ses cartes et ses dessins permettent de mieux connaître les débuts de Québec.

SUGGESTIONS DE LECTURE

ARMSTRONG, J. C. W. Champlain, Toronto, MacMillan of Canada, 1987.

D’AVIGNON, M. Champlain et les fondateurs oubliés : les figures du père et le mythe de la fondation, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2008.

LITALIEN, R. et D. VAUGEOIS (dir.). Champlain : la naissance de l’Amérique française, Paris et Sillery, Nouveau Monde éditions et Septentrion, 2004.

TRUDEL, Marcel. « Champlain, Samuel de », Dictionnaire biographique du Canada, t. I : « De l’an 1000 à 1700 », Québec, Les Presses de l’Université Laval, 1967, p. 192-204.

 


1 CHAMPLAIN, Samuel de. Premiers récits de voyages en Nouvelle-France, 1603-1619, réédition intégrale en français moderne, introduite et annotée par Mathieu d’Avignon, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2009, p. 54.