Époque de transition

Place-Royale connaît un essor continu jusqu’au milieu du 19e siècle. Par la suite, l’endroit, qui a eu jusqu’alors un rôle clé à Québec, voit ses fonctions principales – résidentielle, commerciale et portuaire – modifiées par le cours des événements. Cela s’explique par différents facteurs, dont la rivalité croissante avec d’autres villes nord-américaines, le dragage du fleuve et le déménagement du Parlement canadien à Ottawa.

Les habitants des lieux et les propriétaires des bâtiments et commerces s’adaptent aux contextes changeants et tentent de conserver au quartier son dynamisme.

Le départ d’un grand nombre de propriétaires occupants amène bientôt un déclin des activités portuaires et une détérioration des conditions de vie à Place-Royale. L’installation d’institutions financières et de la presse sur la rue Saint-Pierre donne temporairement une nouvelle vocation au quartier.